Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Correspondance, tome III.djvu/133

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Mais Lacroix me fait l’effet d’un homme que le séjour de Paris fait impuissant désormais.

Je suis ravi du succès de Rochefort[1].


À Paul Meurice[2].


H.-H., 30 juin.

Je vous réponds courrier par courrier. Voici ma réponse aux lyonnais. Vous l’attendiez ainsi, et vous aviez raison. Voulez-vous être assez bon pour la mettre à cette adresse : M. Knohhoch, 3, place Bellecour, Lyon, et pour l’envoyer ?

Cela dit, j’arrive à Césara[3]. Quelle émotion ! le juge naturel ! je savais bien qu’il viendrait, et il me bouleverse. Comme c’est vrai, triste et grand ! Votre conseil des ministres est peint comme d’après nature. Le petit empereur dédaigneux est un profil de médaille antique. Vous avez un burin de graveur sur diamant, et puis tout de suite de grands coups de pinceau, qui peignent tout le cœur humain avec un mot.

J’attends la suite. Nous attendons, vous donnez ici la fièvre à deux âmes. C’est beau et profond. Je suis chargé d’admirations que je vous transmets et je vous serre dans mes bras.

V.[4]


À Auguste Vacquerie[5].


H.-H., 5 juillet.

Cher Auguste, voici une lettre pour St-Victor. Il va sans dire que je fais ce qu’il me demande. En voici une autre pour le directeur de la Gaîté. Lisez-les toutes deux et soyez assez bon pour les transmettre. Vous avez, avec Meurice, réglé les conditions pour Ruy Blas à l’Odéon. Voulez-vous, avec lui, les régler à la Gaîté. M. V. Koning m’offre une prime, m’écrit Charles. Quel en serait le chiffre ? Fixez-le. Dans tous les cas, il faudrait dire qu’elle serait restituable au cas où la pièce serait empêchée (comme je le crois). C’est égal, M. Koning est un brave. — Je serai bien heureux de vous voir à Bruxelles. Mais oui, Didier vous a déshérité. J’en suis fâché pour lui. Je serai charmé de voir St-Victor. Que je voudrais être à Wildbad ! Je travaille. Dites-le à ma chère femme. Ô grand esprit, à quand Faust ?[6]

  1. Bibliothèque Nationale.
  2. Inédite.
  3. Roman publié en feuilleton dans la Liberté.
  4. Bibliothèque Nationale.
  5. Inédite.
  6. Bibliothèque Nationale.