Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Correspondance, tome I.djvu/565

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


enfant, et embrasse pour moi mon Charlot, mon Toto et ma Dédé. Vous êtes cinq là-bas qui remplissez mon cœur.

Ton petit père,
Victor H.

J’ai été un peu malade, mais je suis rétabli. Mes amitiés les plus tendres à M. Vacquerie[1].


À Léopoldine.

Je t’écris en hâte quelques mots, ma Didine, la poste va partir. Je serai demain soir 28 à Paris, à 8 heures, et je vous embrasserai tous, j’espère, après-demain. Recommande bien à ta bonne mère de faire tout ce que je lui ai écrit pour Joly et pour que je trouve une bonne à la maison.

J’ai vu Reims, et, au lieu d’une grande description, je t’en envoie un petit portrait. Je pense que tu aimeras autant cela. Dis à mon Charlot, à mon Toto et à ma Dédé que je leur ferai à chacun une image à Paris.

Je t’embrasse bien tendrement, ma Poupée, ainsi que ta mère bien-aimée et tous les sorciers. Embrasse pour moi ton grand-papa qui est aussi ton bon papa.

À bientôt. À après-demain.

Ton petit père.
V.[2]
Épernay, 27 août [1838] midi.


1839.


À Monsieur Etcheverry, an journal les Écoles.


27 février 1839.

Quels beaux vers, monsieur, et comment vous en remercier[3] ! En vers ? Je souffre trop en ce moment de mes yeux malades. En prose ? j’en suis honteux. Vous m’écrivez dans la langue de Lamartine ; il est dur de vous répondre dans la langue de M. Jourdain. Il le faut bien pourtant. Excusez-moi et plaignez-moi. Je ne demanderais pas mieux que de faire des vers comme vous.

Je lis avec un vif intérêt votre Gazette des Écoles. Il y a dans ce journal, comme dans tout ce qui vient de la jeunesse, quelque chose de noble et d’honnête qui fait qu’on l’ouvre avec plaisir. Les articles littéraires ont beaucoup de poésie. Votre critique sait d’où elle vient et où elle va. Il y a dans tout l’ensemble du journal dignité, gravité et talent.

  1. Archives de la famille de Victor Hugo.
  2. Archives de la famille de Victor Hugo.
  3. Vers insérés dans le 15e numéro des Écoles.