Page:Henry - Histoire de l'abbaye de Pontigny.pdf/15

Cette page a été validée par deux contributeurs.




EXPOSITION.




On est étonné que l’abbaye de Pontigny, qui renferma dans tous les temps des hommes instruits dans les lettres et versés dans l’étude des livres saints, n’en ait eu aucun qui se soit occupé de conserver le souvenir des vertus éminentes de tant d’abbés et de religieux qui ont fleuri dans son sein. Contens d’être en spectacle à Dieu et aux hommes, ces pieux cénobites oublièrent qu’ils se devaient aussi à la postérité. En 1720, lorsque l’abbé Pierre de Calvairac appela dom Robinet, religieux de Châlis, pour mettre en ordre les titres de l’abbaye, il n’avait en vue que de répondre aux attaques de la chicane.

Tous les ordres religieux sont presque réduits au même vide et au même silence. Par un vice déplorable de ces siècles d’ignorance, les historiens ont sacrifié exclusivement à l’his-