Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


contemplais avec extase, autant d’extase que j’en pouvais, et je me demandais, le soir en me couchant : « Est-ce que je l’aime ? — Non, pas assez encore. » et je me poussais, je me poussais, si bien que ma flamme se déclara un jour dans une épître que le monstre porta à notre supérieure.

— À quel âge aviez-vous donc le cœur si tendre, madame ?

— Treize ans ! Je ne veux plus que vous m’appeliez madame, vous ! D’ailleurs, on m’a mise à la porte du couvent.

— Quelle injustice !

— Eh bien, ma petite Jeanne, je pense que tu te confesses !

— Ne sommes-nous pas en famille ? Ne m’as-tu pas dit que M. Georges était la moitié de toi-même, et pourvu que je ne me trompe pas de moitié, de quoi te plains-tu ?

Elle se leva, égayée de son inconvenance, et, s’approchant de Georges qui se levait :

— Dites-moi franchement. Vous ne me trouvez pas trop provinciale ?

Georges s’inclina :

— Au contraire, madame.

Elle le menaça du doigt.

— Cela, c’est une pierre dans mon clos ! Je ne vous on veux pas.

Son mari était venu vers elle.

— Tu es une grande enfant, dit-il ; et lui prenant