Ouvrir le menu principal

Page:Gustave Flaubert - Trois contes.djvu/6

Cette page a été validée par deux contributeurs.


vingt-cinq ans, on lui en donnait quarante ; dès la cinquantaine, elle ne marqua plus aucun âge ; — et, toujours silencieuse, la taille droite et les gestes mesurés, semblait une femme en bois, fonctionnant d’une manière automatique.