Page:Gustave Flaubert - Trois contes.djvu/151

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Phanuel tâcha de le persuader, en alléguant, pour garantie de ses projets, la soumission des Esséniens aux rois. On respectait ces hommes pauvres, indomptables par les supplices, vêtus de lin, et qui lisaient l’avenir dans les étoiles.

Antipas se rappela un mot de lui, tout à l’heure.

— Quelle est cette chose, que tu m’annonçais comme importante ?

Un nègre survint. Son corps était blanc de poussière. Il râlait et ne put que dire :

— Vitellius !

— Comment ? il arrive ?

— Je l’ai vu. Avant trois heures, il est ici.

Les portières des corridors furent agitées comme par le vent. Une rumeur emplit le château, un vacarme de gens qui couraient, de meubles qu’on traînait, d’argenteries s’écroulant ; et, du haut des tours, des buccins sonnaient, pour avertir les esclaves dispersés.