Ouvrir le menu principal

Page:Grave - Les Aventures de Nono.djvu/83

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


cret chatouillait les narines, amenant l’eau à la bouche des moins gourmands.

Quand tout le petit monde fut arrivé que la récolte fut rangée sur les tables, chacun prit place selon ses goûts et préférences, se plaçant à côté du camarade qui, provisoirement, l’attirait le plus.

Nono était entre ses nouveaux amis qui lui nommèrent ceux qui étaient le plus près. En face d’eux, il y avait Gretchen, Fritz, Lola, Wynnie, Beppo, Pat, Stella. Il semblait que tous les noms de la terre y étaient représentés.

Du reste, non loin de lui, Nono put voir de petites frimousses noires et jaunes, aux yeux bridés.

Tous riaient, babillaient, comme l’avait dit la petite Mab, sans s’occuper de quel coin de la terre ils étaient venus.

On fit circuler les coupes autour de la table, chacun choisissait à sa convenance ; les uns prenaient de tout, pendant que d’autres se bourraient de l’espèce qui, pour l’instant, était