Ouvrir le menu principal

Page:Grave - Les Aventures de Nono.djvu/60

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Les carabes, le voyant attablé, reprirent leur forme d'insectes et s'envolèrent vers le bois.

Et Nono qui les regardait s'envoler, en eut un petit serrement de cœur, en pensant qu'il allait encore se trouver seul. Il les vit se perdre sous le feuillage. Il lui semblait que c'étaient des amis de vieille date qui le quittaient.