Ouvrir le menu principal

Page:Grave - Les Aventures de Nono.djvu/359

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


XXV


LA VISITE À LA PRISON



Le jour du rendez-vous arrivé, les deux artistes, laissant Penmoch et la Taupe à la maison, se rendirent à l’endroit où ils devaient trouver le cousin du geôlier.

Celui-ci les attendait, tout joyeux. Il avait parlé à son cousin de deux étrangers dont il avait fait connaissance et qui désiraient visiter une prison. Il était permis aux geôliers, lorsqu’ils étaient de service, de recevoir leur famille, car alors ils ne pouvaient pas sortir de tout un mois.