Ouvrir le menu principal

Page:Grave - Les Aventures de Nono.djvu/346

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Peu à peu, les habitants de la ferme arrivèrent l’un après l’autre. Puis la belle-fille, qui était en course dans le village, arriva avec ses deux enfants qui eurent bientôt fait connaissance avec Penmoch.

On se mit à table. Les deux Autonomiens, pour leur argent, eurent une écuellée de soupe, avec une tartine de pain.

Puis, le repas fini, et quand tout fut rangé, nos deux artistes firent quelque musique pour plaire aux deux enfants. Mab dansa avec Penmoch, et l’heure d’aller se coucher étant venue, on mena les trois artistes dans la grange où ils se blottirent dans la paille, heureux de voir qu’ils ne perdaient pas les traces de celui qui était l’objet de leur sollicitude.