Ouvrir le menu principal

Page:Grave - Les Aventures de Nono.djvu/309

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


XXI


À L’AVENTURE



Le lendemain, lorsqu’ils s’éveillèrent, il faisait grand jour. Disant un dernier adieu au pays d’Autonomie, Hans fit jouer le ressort que lui avait indiqué Solidaria, puis, bravement, ils s’engagèrent tous trois dans le couloir qui s’ouvrit devant eux, sorte de boyau sombre qui leur souffla un vent frais et humide au visage. Derrière eux, la pierre qui le fer-