Ouvrir le menu principal

Page:Grangé et Millaud - Les hannetons.pdf/23

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


jeunes gens… mais ils ont failli me mener en cour d’assises… Et comme ils m’ont fripé, chiffonné mon bel habit ! (Au public.) Car il faut vous dire qu’en arrivant, je me suis fait habiller à neuf, comme vous voyez… Quelle ville que ce Paris ! tout y est pour rien. J’ai été à une maison, qui n’est pas au coin du quai, et j’y ai cueilli ce vêtement à la dernière mode, habit, pantalon, gilet et bretelles : cent francs !… quand je dis ce vêtement, et quand je dis cent francs, c’est une manière de parler… à peine avais-je la jaquette sur le dos, qu’elle s’est déchirée, crac !… Je suis entré chez un tailleur qui se trouvait là : — « Monsieur, lui ai-je dit, j’ai déchiré ma jaquette, voulez-vous me la raccommoder ? » Le tailleur a pris l’habit, l’a regardé, et m’a dit : « Il est bien usé… bien usé… il est bien mûr… bien mûr… pour un vêtement tout neuf… Tenez, monsieur, a ajouté le tailleur, j’ai là un superbe paletot de cent soixante francs ; je vous le laisse pour quatre-vingts francs… » Je me suis laissé tenter… j’ai pris la redingote et je suis sorti. — A peine dans la rue, voilà deux boutons de mon gilet qui sautent… Comme on coud mal dans ces magasins !… Je crois que l’on colle les boutons… ma foi, j’entre chez un autre tailleur… je lui demande de recoudre mes boutons… Impossible, monsieur, je ne recouds pas des boutons à un aussi sale gilet que celui-là… Tenez voilà un gilet, un vrai gilet à la mode : trente-deux francs avec la doublure… Essayez-le !… Et il a pris mon gilet, l’a jeté par la fenêtre, et il m’a fait prendre le sien : — coût trente-deux francs… Il était, en somme, fort bien ce gilet, très-chic, au goût du jour… un peu court… trop court, pour un homme qui a du ventre… ça se voyait ;… j’avais beau tirer mon gilet par en bas, mon pantalon par en haut… il y avait toujours une solution de continuité ;… ma foi, j’entrai chez un troisième tailleur, pour faire ajouter un morceau à mon gilet… il paraît que ça ne se fait pas ;… le tailleur m’a conseillé de prendre un pantalon très-haut… à pont… qu’il avait, et qui m’a coûté cinquante-cinq francs…. Voilà le vêtement que j’ai eu pour cent francs !… Heureusement qu’il m’est resté les bretelles… encore il y en a une qui n’a plus de caoutchouc ;… et ça ne me coûte que cent francs… c’est pour rien !… Pendant ce temps, mon hanneton s’est sauvé en cassant son fil, que j’avais eu l’idée de lui attacher à la patte j’ai toujours le fil, mais je n’ai plus le hanneton… Comment vais-je faire maintenant pour visiter les curiosités de la capitale ? (On entend des gémissements.) Hein ? qu’est-ce qui geint comme ça ?