Page:Grandville - Cent Proverbes, 1845.djvu/424

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


taille

RIEN N’EST BON
COMME LE FRUIT DÉFENDU


----



Le comte de G. a près de soixante ans, et sa femme n’en a pas vingt-cinq. Cette disproportion d’âge n’a nullement nui au bonheur du ménage, attendu que M. de G., en considérant sa femme comme sa fille, lui épargne autant que possible les remontrances et les gronderies qui marchent trop souvent à la suite des vieux maris.

Cependant, il est des cas où un époux même à cheveux blancs ne peut guère se dispenser d’adresser à sa femme