Page:Grandville - Cent Proverbes, 1845.djvu/237

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
177
AIME MON CHIEN.

— Eh ! vous la connaissez mieux que moi, mon cher Auvray ; ne m’avez-vous pas répété cent fois du vivant de Murph :

Qui m’aime, aime mon chien.
Grandville Cent Proverbes page99 (cropped)-2.png