Page:Grandville - Cent Proverbes, 1845.djvu/143

Cette page a été validée par deux contributeurs.
101
C’É PAS Z’AFFAI MOUTONS.

vous m’aiderez à persuader votre mère que je vous rends a elle… et à son élève.

J’ai tout promis, comme tu peux le penser, sans faire part au colonel de toutes mes conjectures et de toutes mes réflexions. La plus sérieuse que m’inspire cette folle aventure est que chacun ici-bas a son talent, son petit savoir, et doit s’occuper des affaires où ils sont de mise. Madame la marquise a bien des vertus ; mais si je n’avais pas eu de meilleures protectrices, j’allais tout droit au régiment. Pour servir dans l’occasion un mauvais sujet de mon espèce, rien ne vaut des femmes comme vous. Au revoir, ma Terpsichore !

Édouard T… dit Valentin.


Grandville Cent Proverbes page63 (cropped)-2.png