Page:Grandville - Cent Proverbes, 1845.djvu/125

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Grandville Cent Proverbes page59 (cropped)-1.png


MOINE QUI DEMANDE POUR DIEU
DEMANDE POUR DEUX.


----


Trois personnes étaient réunies un matin, autour d’une petite table, dans un élégant appartement de la Chaussée-d’Antin : un monsieur d’âge mûr, le front chauve, une cravate blanche autour du cou et vêtu d’une robe de chambre à ramages ; une dame qui pouvait avoir de vingt-sept à trente-cinq ans, l’un ou l’autre, selon l’heure à laquelle on la voyait ; et un jeune homme mis avec une simplicité pleine de distinction. Ces trois personnes