Ouvrir le menu principal

Page:Grande Encyclopédie I.djvu/30

Cette page n’a pas encore été corrigée
A
— 4 —


onciale, se maintient l’a dérivé de la cursive. 11 s’y ajoute une troisième forme, celle de l’a proprement gothique, dérivé du premier. Ces trois formes de l’A se sont maintenues à l’époque moderne et ont passé dans les earactères d’imprimerie. L’a gothique a fourni le modèle des premiers caractères

3. ÉCRITURES DE LA 1re PÉRIODE DU MOYEN AGE.

Écritures antiques.

V e siècle
VI e siècle
VII e siècle…
VIII e siècle…
IX e siècle
X e siècle.
XI e siècle.

A A A GRAFFITI A A

ONCIALE À X CURSIVE A X

gothiques ; c’est celui des incunables et des éditions dites I nuscule ; et enfin, quand Aide Manuce a fait graver les gothiques. Le caractère dit romain a imité l’ancien a mi— | caractères connus aujourd’hui sous le nom d’italiques (V.

4. ÉCRITURES DITES NATIONALES.

CAPITALE ONCIALE CURSIVE MINUSCULE Mérovingienne… I CL A A ce ic ce a Wisigothiquc… h A

  • • fc

CL * A X Anglo-Saxonne.. A CL co Aldins), c’est l’a cursif de la belle écriture de Pétrarque, que François de Pologne (l’orfèvre Francesco Raibolini, dit Francia) a reproduit. Il serait oiseux et du reste impraticable de vouloir décrire les formes diverses qu’a su donner à l’A initial la fantaisie des calligraphes et des enlumineurs du moyen