Page:Grand’Halte - Une femme nue à la caserne, 1921.djvu/36

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Bandeaux - Losanges



LA RE-RE-RECHUTE D’UN ANGE


Pour quelques-uns la fortune vient en dormant, pour Caramel, elle était venue de tout autre manière.

Joyeuse d’avoir retrouvé la décence à l’intérieur de sa robe de soie, mistress Bessie avait fouillé dans son sac en peau de kinkajou et en avait extrait une poignée de vagues papiers bleus signés par le caissier de la Banque de France.

Son geste fut charmant pour glisser cela dans le bourgeron de Caramel.

Abêti par l’opulence soudaine, il redescendit au rez-de-chaussée et les jambes flageolantes regagna l’écurie, dont une autorité prudente lui avait remis la garde.