Page:Gouges - Le couvent - 1792.pdf/76

Cette page a été validée par deux contributeurs.
64
LE COUVENT,


L’Abbesse.

Si je le peux, Monſieur, je le dois même au bon exemple. J’avois fait appeller mon Jardinier pour vous prier de vous rendre ici tous deux, préciſément pour vous le propoſer. Je m’applaudis que le Ciel nous faſſe penſer de même, les âmes pieuſes ſont unies d’une ſainte ſympathie ! Je vais vous faire mes propoſitions. Je fais garder Julie à vue, loin des yeux de la Sœur Angélique ; elle eſt émue, inquiette, troublée ; la crainte que vous ne déshéritiez votre fils & qu’il ne ſoit enfermé va la porter à prononcer ſes vœux à l’inſtant même. Tout eſt calme dans ce moment, je vais la faire paroître devant vous.

Marque Gouges esclavage 3.png

Scène VI.

LES PRÉCÉDENS, ANTOINE, écoutant dans le fond du Théâtre, & ayant entendu les dernières paroles de l’Abbeſſe.

Antoine, à part.

Ouais ! c’eſt ainſi qu’on ſe gauſſe de la juſtice & de nous, j’n’avons pas mis les choſes