Page:Gouges - Le couvent - 1792.pdf/35

Cette page a été validée par deux contributeurs.
23
DRAME.


Marque Gouges esclavage 3.png



Scène IV.

Les Précédens, excepté ANTOINE.

Le Curé.

Je ne vous quitte pas, Meſſieurs, trouvez bon que je vous accompagne au parloir. Il n’eſt peut-être que trop néceſſaire de rappeller à Madame l’Abbeſſe qu’elle ne doit permettre aucune violence ſur les diſpoſitions de Julie.


Le Grand-Vicaire.

Diſpenſez-vous de ce ſoin.


Le Marquis.

Nos meſures ſont priſes, nul obſtacle ne peut en arrêter l’effet.


Le Curé.

Eh bien, ſachez ce que l’humanité & la religion m’ordonnent de faire. Je paroîtrai à la cérémonie dont il n’eſt pas permis de m’interdire l’entrée ; j’y réclamerai hautement les droits naturels & la liberté ; ſi la Novice héſite, ſi je m’apperçois de quelques violences, je dépoſerai ma proteſtation au greffe du tribunal de juſtice, & j’inveſtirai votre victime du pouvoir de faire caſſer des vœux évidemment forcés.