Page:Gibbon - Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain, traduction Guizot, tome 10.djvu/368

Cette page a été validée par deux contributeurs.


où des combinaisons de nitre, de soufre et de charbon, produit de la science ou du hasard, ont amené, par la découverte de la poudre à canon, une nouvelle révolution dans l’art de la guerre et les annales du monde[1].

Invasion de la France par les Arabes. A. D. 721, etc.

Constantinople et le feu grégeois empêchèrent les Arabes de pénétrer en Europe du côté de l’orient ; mais à l’occident et du côté des Pyrénées, les vainqueurs de l’Espagne menaçaient d’une invasion les provinces de la Gaule[2]. La décadence de la monar-

  1. Le moine Bacon, cet homme extraordinaire, révèle deux des substances qui entrent dans la poudre à canon, le salpêtre et le soufre ; et il cache la troisième sous une phrase d’un jargon mystérieux ; il semblait craindre les suites de sa découverte. (Biographia britannica, vol. I, p. 430, quatrième édition.)
  2. Voyez sur l’invasion de la France et la défaite des Arabes par Charles Martel, l’Historia arabum (c. 11, 12, 13, 14) de Roderic Ximenès, archevêque de Tolède, qui avait sous les yeux la chronique chrétienne d’Isidore Pacensis et l’histoire des Mahométans par Novairi. Les musulmans gardent le silence ou s’expriment en peu de mots sur leurs pertes ; mais M. Cardonne (t. I, p. 129, 130, 131) a fait un récit pur et simple de ce qu’il a pu recueillir dans les ouvrages de Ibn-Halikan, de Hidjazi, et d’un auteur anonyme. Les textes des Chroniques de France et des Vies des saints se trouvent dans le Recueil de Bouquet (t. III), et dans les Annales de Pagi (t. III), qui a rétabli la Chronologie sur laquelle les Annales de Baronius se trompent de six ans. Il y a plus de sagacité et d’esprit que de véritable érudition dans les articles Abderame et Manuza du Dictionnaire de Bayle.