Page:Gavarni - Grandville - Le Diable à Paris, tome 4.djvu/381

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

les parisiens. Les Débardeurs. — 1.


T4 - d381 - Les Débardeurs - 1.png

Voyez-vous, mon petit Larrims, j’ai de l’amitié pour vous, tout plein, tout plein ! mais… non ! non, là, vrai !… dix fois on sera légère, mais jamais avec les amis d’un homme qu’on aime… ceux-là, c’est sacré.


gavarni le diable à paris.