Page:Gavarni - Grandville - Le Diable à Paris, tome 4.djvu/21

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


DANS LE JARDIN DU PALAIS-ROYAL

SCÈNE PREMIÈRE.
deux étrangerss.

premier étranger. — C’est lui. Le voilà !

second étranger. — Pourvu qu’il parte !

premier étranger. — Soyez tranquille. La journée est magnifique. Il partira.

second étranger. — Il me semble qu’il est en retard. Ma montre dit midi cinq.

premier étranger. — Comment voulez-vous qu’il soit en retard, puisque c’est le soleil qui le fait partir…

second étranger. — C’est juste. Il faut donc que ce soit ma montre. C’est très-désagréable.

T4 - p014 - Dans le jardin du palais-royal.png

premier étranger. — Il me semble qu’il fume.

second étranger. — Attention, — c’est qu’il va partir. (Moment de silence.)

premier étranger. — C’est incompréhensible. Il ne part point.

second étranger, à un gardien. — Pourquoi votre canon ne part-il pas aujourd’hui, mon brave ? Il est plus de midi.