Page:Gavarni - Grandville - Le Diable à Paris, tome 4.djvu/188

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


moyen âge et de la Renaissance et les œuvres modernes, le musée de dessin, le musée Napoléon III, précieuse collection d’antiquités grecques, étrusques et phéniciennes, le musée de gravure, le musée des émaux et des bijoux, le musée Sauvageot, le musée de marine où sont les collections navales et ethnographiques, et les musées assyrien, étrusque, égyptien, algérien et américain. Le musée du Luxembourg possède la collection des peintures, sculptures et gravures modernes, acquise par l’Etat, et riche des plus belles productions de l’art contemporain. Le musée de Cluny renferme une collection extrêmement précieuse d’objets des xive, xve et xvie siècle. Le musée d’artillerie offre aux curieux toute la série des armes connues depuis que les hommes ont dû s’attaquer et se défendre. Le musée gallo-romain comprend tous les objets de l’époque gallo-romaine, qui ont été recueillis sur les divers points du département.

Les établissements scientifiques de Paris sont : 1° l’Institut de France, divisé en cinq classes, l’académie française, l’académie des inscriptions et belles-lettres, l’académie des sciences, divisée en quatre sections, qui comprennent dans les sciences mathématiques la géométrie, la mécanique, l’astronomie, la physique générale, la géographie et la navigation ; dans les sciences physiques, la chimie, la minéralogie, la botanique, l’économie rurale, l’anatomie et zoologie, la médecine et chirurgie ; l’académie des beaux-arts, qui comprend les sections de peinture, de sculpture, d’architecture, de gravure et de musique, et l’académie des sciences morales et politiques, divisée en sections de philosophie, de morale, de législation, de droit public et jurisprudence, d’économie politique et de statistique, d’histoire générale et philosophique, d’administration et de finances ; 2° les archives de l’Empire ; 3° les bibliothèques, parmi lesquelles on remarque la bibliothèque Impériale, qui possède 2 000 000 de volumes, 100 000 manuscrits et des collections de cartes géographiques, d’estampes, de médailles et d’antiquités, la bibliothèque Sainte-Geneviève avec 110 000 volumes, la bibliothèque Mazarine avec 150 000 volumes, la bibliothèque de l’Arsenal avec 230 000 volumes et 6 000 manuscrits, la bibliothèque de la ville avec 100 000 volumes, la bibliothèque de l’Université avec 100 000 volumes, la bibliothèque du Louvre avec 90 000 volumes, les bibliothèques des ministères, municipales, du Conservatoire des arts et métiers, des Invalides ; 4° l’Observatoire, l’un des plus célèbres du monde ; 5° le Muséum d’histoire naturelle, qui comprend le jardin des Plantes, l’école botanique,