Page:Gavarni - Grandville - Le Diable à Paris, tome 4.djvu/187

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


composent de douze pavillons élégants reposant sur des soubassements de briques, et dont le fer et le verre forment les seuls matériaux ; la halle au blé a été élevée, en 1763, sur l’emplacement de l’hôtel de Soissons ; l’entrepôt des vins est un immense parallélogramme qui couvre une superficie de 134 000 mètres, etc.

Les principaux hôpitaux de la capitale sont l’Hôtel-Dieu, qui est en voie de reconstruction, la Pitié, bâtie par Louis XIII, la Charité, fondée par Marie de Médicis, Saint-Louis, bâti par Henri IV, l’hôpital du Midi, installé dans l’ancien couvent des Capucins, l’hôpital de Lourcine, qui occupe l’ancien couvent des Cordeliers, l’hospice des Quinze-Vingts, fondé par saint Louis, l’hôpital des Cliniques, bâti sur l’emplacement du cloître du couvent des Cordeliers, la Salpêtrière, immense cité commencée sous Louis XIII, l’hôpital Lariboisière, fondé en 1846, etc. Les prisons, au nombre de huit, sont le dépôt de la Préfecture, Mazas, le dépôt des condamnés, les Jeunes-Détenus, Sainte-Pélagie, les Madelonnettes, nouvellement refaites, Saint-Lazare, la maison d’arrêt de la garde nationale, et une prison militaire.

Au-dessous de Paris se trouve toute une vaste ville d’égouts qui, lorsqu’ils seront terminés, se développeront sur un parcours de 200 000 mètres, et au-dessous des territoires de Montrouge sont creusées d’anciennes carrières romaines qui forment d’immenses catacombes.

Non-seulement Paris est une ville extraordinaire sous le rapport industriel et commercial, non-seulement curieuse par la valeur de ses monuments, la multiplicité de ses établissements, le luxe de ses palais, l’immensité de ses boulevards et de ses places, mais c’est aussi un grand centre scientifique et artistique, et ce n’est pas sans de justes raisons qu’on a pu l’appeler la capitale du monde intellectuel.

Ses établissements d’arts, de science et d’instruction publique sont riches, nombreux, variés, et répondent à tous les besoins de l’intelligence humaine.

Les établissements où sont réunies les plus précieuses collections de l’art sous quelque forme qu’il se soit produit, depuis les temps antéhistoriques jusqu’au xixe siècle, sont les musées du Louvre, du Luxembourg, de l’hôtel Cluny, d’artillerie et le musée gallo-romain. Le musée du Louvre comprend : le musée de peinture, qui possède environ 1 800 toiles des écoles italienne, espagnole, allemande, flamande, hollandaise, française, et dont quelques-unes sont les chefs-d’œuvre des plus grands maîtres, le musée de sculpture, qui renferme les antiques, les œuvres du