Page:Gavarni - Grandville - Le Diable à Paris, tome 4.djvu/180

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Jour, magnifique pont, composé de cinq arches et d’un étage de doubles arcades, qui sert au chemin de fer de ceinture et aux piétons.

Les boulevards de Paris ont pris dans ces dernières années une extension considérable. Les principaux sont le boulevard qui va de la Bastille à la Madeleine, tracé vers la fin du xviie siècle sur l’ancienne enceinte de Louis XIII, et dont la longueur est de 4 kilomètres et demi, les anciens boulevards extérieurs qui se développent autour de l’ancien mur d’octroi, et qui mesurent 9 700 mètres, les nouveaux boulevards extérieurs qui suivent le chemin de ronde et dont le développement total est de 24 kilomètres. Parmi les autres boulevards on remarque les boulevards de Strasbourg, de Sébastopol, et de Saint-Michel, le boulevard Malesherbes, l’avenue des Champs-Elysées, les douze boulevards qui rayonnent autour de l’arc de l’Étoile, les cinq boulevards qui prennent naissance au Château-d’Eau, tels que les boulevards du Prince-Eugène et de Magenta, le boulevard Monceau, le boulevard Haussmann, le boulevard Richard-Lenoir, établi sur la voûte du canal Saint-Martin, le boulevard Saint-Germain, en construction, le boulevard d’Iéna, l’avenue du Roi-de-Rome, le boulevard de l’Empereur, etc.

Parmi les principales promenades de Paris, on peut citer le jardin des Tuileries, long de 702 mètres, large de 317, qui couvre une superficie de 30 hectares, et qui est orné de bassins, de jets d’eau et de statues, le jardin du Luxembourg, qui vient de regagner en luxe ce qu’il a perdu en superficie, les Champs-Elysées, le parc Monceau, le jardin du Palais-Royal, le jardin des Plantes qui occupe une superficie de 90 arpents, les squares du Conservatoire des arts et métiers, du Temple, de Montholon et de Saint-Jacques-la-Boucherie, les nouvelles promenades des buttes Chaumont, avec rivière, lac, cascade, pont suspendu, précipices et montagnes en miniature, etc.

Les places sont très-nombreuses à Paris ; les plus importantes sont la place de la Concorde, anciennement place Louis XV, place de la Révolution et place Louis XVI, ornée d’un obélisque, de deux fontaines monumentales, de colonnes rostrales et de balustres, la place de l’Étoile, dominée au centre par l’arc de triomphe, commencé en 1806, qui mesure 43 mètres 50 au-dessus du sol, et dont les quatre pieds-droits sont décorés de magnifiques trophées, la place du Carrousel qui s’étend entre les Tuileries et le Louvre, ornée d’un arc de triomphe exécuté d’après le modèle de l’arc de Septime-Sévère à Rome, la place Royale, ouverte sur l’emplacement du palais des Tournelles et bordée de