Page:Gagnon - Le fort et le château Saint-Louis (Québec), 1908.djvu/75

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Gagnon - Le fort et le château Saint-Louis (Québec), 1908.djvu

VII


Louis-Hector de Callières, gouverneur-général. — Sa mort au château, — Philippe de Vaudreuil, gouverneur-général. — Développements de la colonie. — L’expédition de l’amiral Walker. — Physionomie de Québec en 1720. — Population du Canada. — Documents relatifs au fort Saint-Louis. — Mort de Louis XIV. — L’organisation paroissiale. — Mort de Vaudreuil au château.



Àla mort du comte de Frontenac, deux personnages ayant de grands états de service furent indiqués pour lui succéder : le chevalier Louis-Hector de Callières et le chevalier Philippe Rigaud de Vaudreuil. Ce furent les amis du premier qui l’emportèrent. Le principal grief formulé contre M. de Vaudreuil était son mariage avec une Canadienne. Plus tard cette Canadienne recevait de la cour les plus grandes marques de confiance, et son fils, Canadien lui-même, devenait, pour son malheur, gouverneur-général du Canada.

M. de Callières ne gouverna la colonie que pendant cinq ans. Aidé du célèbre chef huron Kondiaronk (le Rat), il réussit à conclure avec les Iroquois un traité de paix qui