Page:Gagnon - Le fort et le château Saint-Louis (Québec), 1908.djvu/71

Cette page a été validée par deux contributeurs.
71
domination française

et du peuple en cas de siège. Cette citerne fut construite plus tard, et non sans peine.

Une aile qui était indiquée sur les plans primitifs du château ne fut construite qu’en 1723.


Gagnon - Le fort et le château Saint-Louis (Québec), 1908.djvu
Le château Saint-Louis, reconstruit par M. de Frontenac (1694-1698) ;
terminé en 1700, sous le gouvernement de M. de Callières.
Vue prise du fleuve Saint-Laurent.


Mais les fortifications du cap Diamant et de toute la ville, si imparfaites qu’elles fussent, commençaient à jeter dans l’ombre l’historique fort Saint-Louis, et l’importance de celui-ci se concentra bientôt presque exclusivement sur le château, résidence officielle du gouverneur-général, centre d’où partaient pour tous les points d’un pays presque aussi vaste que l’Europe entière, les ordres émanés de Versailles et de la cour du roi très chrétien.

Voici la description du fort Saint-Louis que donne Bacqueville de la Potherie dans son ouvrage intitulé : Histoire de l’Amérique septentrionale depuis 1534 jusqu’à 1701 :