Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/570

Cette page n’a pas encore été corrigée


=» tenir le premier rang : Cic. Fam. 7, 5, 3; Fin. 4, 45; Phil. 5, 30 H 4 emmener comme femme chez soi, épouser : uxorem ducere filiam alicujus Cic. Sest. 7, épouser la fille de qqn ; duxit Albini filiam Cic. Sest. 6, il épousa la fille d’Albinus, cf. Cms. G. 1, 53, 4 ; filiam alicujus in matrimo-nium C/es. G. 1, 9, 3, épouser la fille do qqn, cf. Cic. Clu. 190 H [abs1] ducere ex plèbe Liv. 4, 4, 7, prendre femme dans la plèbe il 5 [flg.] conduire, mener, diriger : ducere aliquem dietis Ter. And. 644; promissis Prop. 2, 17, 1, mener (abuser) qqn par de belles paroles, par des promesses [mener par le bout du nez]; me ad cre-dendum tua ducit oralio Cic. Tusc. 2, 24, tes propos me conduisent à croire, font en moi la conviction ; venio nunc eo, quo me non cupiditas ducit, sed fides Cic. Amer. 83, j’arrive maintenant à un point de discussion où me mènent non pas mes désirs, mais le sentiment de mon devoir, cf. Inv. 2, 166; [surtout au pass.] : trahimur omnes studio laudis et optimus guisque maxime gloria ducitur Cic. Arch. 26, nous sommes tous entraînés par le goût de la louange et ce sont les meilleurs qui se laissent surtout guider par là gloire ; nec quemquam hoc errore duci oportet ut... arbUretur Cic. Off. 1, 148, et il ne faut pas que personne se laisse conduire par cette idée erronée qui consiste à croire... 1T 6 conduire, ordonner, régler : alicui funus ducitur Cic. Quinct. 50, on organise à qqn des funérailles, cf. VlRG. G. 4, 256; Ov. M. 14, 746; exsequias Plin. 8, 154, mener des funérailles ; pompam Ov. F. 6, 405, mener une procession ; choros Hor. O. 1, 4, 5, etc., mener des chœurs de danse ; ludos Tac. Agr. 6, organiser des jeux 5[ 1 [médec] ducere alvum GELS. 2, 12, etc., relâcher le ventre, administrer un lavement.

g) > impér. arch. duce {{sc|Pl}. Bud. 386, etc. H formes sync. du parf. : duxti Varr. Men. 201; Catul. 91, 9; Prop. 1, 3, 27; inf. duxe Varr. Men. 329 II inf. prés. pass. ducier Ter. Eun. 572.

ductâbOitâS, âtis, f. (ducto), facilité à se laisser mener [par le nez] : *Att. â. Non. 150, 13.

duetârius, a, um (ducto), qui sert à tirer : ductarius (unis Vitr. 10, 2, 6, corde de halage, cordelle.

ductïïis, e (duco), qu’on peut conduire, détourner [en pari, de l’eau] : Mart. 12, 31 II qu’on peut tirer, mobile : Serv. G. 3, 24 II malléable, ductile : Plin. 34, 94.

ductîm (duco), en conduisant: ductim potius quam ceesim Col. 4, 25, 2, en conduisant [les rameaux de la vigne] plutôt qu’en coupant ¶ tout d’un trait, sans se reprendre [quand on boit] : {{sc|Pl}. Cure. 109. ■

ductlo, fini», f. (duco), action

de conduire, de tirer : Vitr. 1,

I ; 10, 13 II ductio alvi CelS. 2,12, relâchement du ventre II jus duc-tionis UlP. Dig. 43, 30, 4, droit d’emmener.

ductïto, âvi, âtum, are, fréq. de ducto, conduire : {{sc|Pl}. Rud. 584 ¶ emmener chez soi [une femme], épouser : {{sc|Pl}. Pœn. 272 ¶ duper, tromper : {{sc|Pl}. Epid. 351.

ducto, âvi, âtum, are, fréq. de duco, tr., H 1 conduire (guider, mener) de côLé et d’autre : {{sc|Pl}. Mosl. 847 II conduire habituellement : Sall. J. 38,11| [en part.] commander une armée : Sall. C. 11, 5; 17, 7; J. 70, 2; avoir sous ses ordres : Sall. C. 19, 3. ]\ 2 emmener chez soi une femme : {{sc|Pl}. Pœn. SOS; Ter. Phorm. 500 fl 3 tromper, duper : {{sc|Pl}. Capt. 642 ¶ mener par le bout du nez : {{sc|Pl}. Mil. 93.

ductor, ôris, m. (duco), V1 conducteur, guide : duclores leonum Lucr. 5, 1310, conducteurs de lions fl 2 chef, général d’armée, commandant de navire, de flotte : Cic. Tusc. 1, 89 g [fig.] : duclores apum VlRG. G. 4, 88, les rois des abeilles [en guerre] ; ductor aqua-rum Tibris Stat. S. 3, 5, 112, le Tibre, roi des fleuves fl 3 celui qui façonne : ductor ferreus Priap. 32, forgeron.

ductrix, icis, t., celle qui conduit, qui commande : Dar. 36.

1 ductus, o, um, part, de duco.

2 ductus, ûs, m„ 11" 1 action d’amener, conduite : ductus aqua-rum Cic. Off. 2, 14, la conduite des eaux H 2 administration, gouvernement, commandement : Cic. Fam. 3. 11, 4; Pomp. 61; C^es. G. 7, 62,2 11 3 tracement, tracé, trait : ductus mûri Cic. Hep. 2, 11, tracé d’un mur ; ductus litte-rarum discere Quint. 1, 1, 25, apprendre à former les lettres, à écrire; ductus oris Cic. Fin. 5, 47, expression de la bouche ; ductus macularwn Plin. 37, 194, direction des taches 114 conduite, suite, économie [d’une pièce de théâtre] : QuiNT. 4, 2, 53 ¶ conduite de la phrase : Quint. 9,4,30.

dudum, adv„ fll il y a quelque temps que, depuis qque temps : Cic. AU. 4 6, 1; quamdudum... Cic AU. 14, 12.3, combien il y a de temps que... ; haud dudum {{sc|Pl}. Pers. 498, il n’y a pas longtemps

II jam dudum, v. jamdudum 51 2 naguère, tout à l’heure, récemment : Cic. Br. 138; 252; Au. 11, 24, 1; Fin. 3, 52; {{sc|Pl}. Merc. 468, etc. ; ut dudum hinc abii {{sc|Pl}. Cap. 478, quand tout à l’heure je suis parti dïci.

Dùëlïus ou Dûellius, arch. pour Duilius, Duillius.

dùella, as, f. (duo), le tiers de l’once : Isid. 16, 25, 15.

duellâtôr, 5ris, m. (duellum), guerrier, homme de guerre : Pi. Capt. 68.

duêllfcus, a, un» (duellum), belliqueux : Lucr, 2, 662; ara duelhea {{sc|Pl}. Epid. 450, l’art de la guerre.

duellïo, ônis, m. (duellum), rebelle : Gloss. Isid.

duellis.j’s, m. (duellum), ennemi armé : Arn. 1, 16.

dùellium, ïi, n., tyrannie : Gloss.

dûello, are, combattre : Gloss.

Duellôna ou Duêlôna, se, t., c. Bellona : CIL 1,196, cf. Varr L. 6, 73; 7, 49.

duellum, i, n, (arch. pour bellum), guerre, combat : Hor. O. 3, 5, 38; domi duellique {{sc|Pl}. As. 559 ]\ [employé d. le style arch.] : Cic. Leg. 2, 21 ; Liv. 1, 32, 12 ; 22, 10, 2; 23, 11, 2, etc.

Duêlôna, v. Duellôna.

duïcensus, a, um (duis pour bis, census), recensé avec un autre [le père avec le fils] : P. Fest. 66, 14.

duïdens, c. bidens: P. Fest. 66, 16

duïgse, c. bigœ : Varr. L. 8, 55,

duilis, c. Kits : Gloss.

Dûilïus ou Dùillïus, ïi, m., Duilius [consul romain, qui le premier vainquit les Carthaginois sur mer] : Cic Rep. 1, 1 11 autre du même nom : Liv. 2, 55

dûïm, ïs, il, v. do m->.

duïni, c, bini ; Varr. L. 8, 55.

duïpës, ëdis, c. bipes : N^EV. Tr. 31.

duis, [arch.], 1T 1 c. bis : Cic Or. 153 1T 2 v. do m->-

Duïtso, ârum, m., les Duites [qui croient en deux dieux]: Prud. Ham. prœf. 37.

dùitâs, âtis, t., le nombre deux : Javol. Dig. 50, 16, 242.

dûïtôr, v. do m>->-

dulcâcïdus, a, um (dulcis, acidus), aigre-doux : SAmm. 161.

duleâtor, ôris, m. (dulco), celui qui rend doux : P.-Nol. 26, 237.

duleâtus, a, um, part, de dulco.

dulcë, n. pris adv. (dulcis), d’une manière douce, agréablement, avec agrément, doucement : Catul. 51, 5; Hor. O. 1, 22, 23; Ep. 1, 7, 27, v dulciter.

dulcëâmën, ïnis, n., douceur : C/ESAR.-Arel. Virg. 16.

dulcëdo, Inis, f. (dulcis), douceur, saveur douce : Plin. 25, 661| [fig.] douceur, agrément, charme, attrait, plaisir : dulcedo oralionis Cic. de Or. 3, 161, charme du style, cf. Arch. 24; Q. 1,2,7 II {{sc|Pl}. dulcedines Vitr. 7 prxf.

dulcëo, ère (dulcis), int., être doux : P.-Nol. Carm. 17, 23.

duleesco, ère (dulcis), int., s’adoucir, devenir doux [pr. et flg.] : Cic. CM 53; Plin. 3, 127.

dulcïa, ôrum, n. {{sc|Pl}., gâteaux, friandises : Lampr. Heliog. 26.

dulcïârium, ïi, n. (dulcium), friandise, confiserie : Gloss.

dulcïârïus, U, m. (dulcium), pâtissier, confiseur : Lampr. Heliog. 27, 3.

dulclcûlus, a, um, dim. ds dulcis, quelque peu doux [au goût] ’.Cic. Tusc 3,46.