Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/550

Cette page a été validée par deux contributeurs.


est susceptible d’une discussion : Sen. Ep. 88, 43.

dispŭtātio, ōnis, f. (disputo), ¶ 1 action d’examiner une question dans ses différents points, en pesant le pour et le contre, discussion, dissertation : Cic. de Or. 1, 5 ; Læ. 3 ; Rep. 1, 12, etc. ; Cæs. G. 5, 30, 1 ¶ 2 supputation, compte : Col. 5, 1, 13.

dispŭtātĭuncŭla, æ, f., dim. de disputatio, petite discussion : Sen. Ep. 117, 25 : Gell. 1, 3, 30.

dispŭtātīvē, dialectiquement, par une argumentation en forme : Cassiod. Eccl. 5, 42.

dispŭtātīvus, a, um, qui discute, qui argumente : Cassiod. Eccl. 9, 19.

dispŭtātŏr, ōris, m. (disputo), argumentateur, dialecticien : Cic. Off. 1, 3 ‖ celui qui raisonne sur [avec le gén.] : V.-Max. 8, 12.

dispŭtătōrĭĕ,[1] en disputant : Sid. Ep. 9, 9.

dispŭtātōrĭus, a, um (disputo), qui discute, qui argumente : Aug. Solid. 2, 19.

dispŭtātrix, īcis, f. (disputator), celle qui argumente, qui discute : Quint. 2, 20, 7 ‖ subst. f., la dialectique : Quint. 12, 2, 13.

dispŭtātus, a, um, part. de disputo ‖ subst. pl. n. : disputata nobilium philosophorum Apul. Apol. 51, 8, les avis des philosophes illustres.

dispŭto, āvi, ātum, āre, tr. et int.

I tr., ¶ 1 mettre au net un compte après examen et discussion ; régler : rationem cum aliquo Pl. Aul. 529, régler un compte avec qqn ¶ 2 [fig.] a) examiner point par point une question en pesant le pour et le contre, discuter, examiner : in meo corde rem volutavi et diu disputavi Pl. Most. 88, j’ai roulé et longuement discuté l’affaire dans ma tête ; ea quæ disputavi, disserere malui Cic. Nat. 3, 95, les idées que j’ai discutées (examinées), j’ai préféré les présenter dans un exposé suivi ; re quæsita et multum disputata Cic. de Or. 1, 22, le sujet ayant été l’objet d’une enquête et de longues discussions, cf. Planc. 37 ; multa de aliqua re Cæs. G. 6, 14, 6, se livrer à de longs examens sur une question ; b) exposer point par point : ut hanc rem vobis examussim disputem Pl. Men. 50, pour vous raconter cette affaire de fil en aiguille ; c) traiter, soutenir : id multis verbis disputavi Cic. Fam. 3, 8, 3, j’ai traité longuement ce point ; neque hæc in eam sententiam disputo, ut... Cic. de Or. 1, 117, et en présentant ces idées je n’ai pas intention de... ; quid desiderem disputo Cic. Or. 101, j’expose mon idéal ; [avec prop. inf.] soutenir que : Ter. And. 15 ; Cic. Sen. 14.

II int., discuter, disserter, raisonner, faire une dissertation : mediocris in dicendo, doctissimus in disputando Cic. Br. 117, médiocre dans l’art de la parole, très savant dans celui de la discussion ; de immortalitate animorum Cic. Tusc. 1, 103, disserter sur l’immortalité de l’âme ; de aliqua re in contrarias partes Cic. de Or. 1, 158 ou in utramque partem Cic. Fam. 11, 27, 8, soutenir le pour et le contre sur une question ; ad aliquid Cic. Tusc. 3, 18, raisonner en réplique à, pour répondre à qqch ‖ [pass. impers.] : de hominum vita et moribus disputatur Cic. Br. 31, on traite de la vie et des mœurs, cf. Rep. 1, 38.

disquīro, ĕre, tr., (dis, quæro), rechercher en tout sens, s’enquérir avec soin de : Hor. S. 2, 2, 7.

disquīsītĭo, ōnis, f. (disquiro), recherche, enquête : Cic. Sull. 79 ; in disquisitionem venire Liv. 26, 31, 2, faire l’objet d’une enquête.

disrăpĭo, v. dirapio.

disrārātus (dīr-), a, um, part. de disraro, qui a transpiré [littt, rendu poreux de toutes parts] : C.-Aur. Acut. 1, 15, 133.

disrāro (dir-), āre, tr., ¶ 1 éclaircir [un arbre] : Col. 4, 32 ¶ 2 délayer [la nourriture] : C.-Aur. Acut. 1, 15, 152 ¶ 3 faire transpirer : C.-Aur. Acut. 1, 11, 84 ; v. disraratus.

disrumpo, v. dirumpo.

dissæp-, v. dissep-.

dissāvĭo, āre, tr., baiser tendrement : Front. ad Cæs. 3, 3.

dīssāvĭor,[2] āri, tr., c. dissavio, Q. Cic. Fam. 16, 27, 2.

dissĕco, cŭi, ctum, āre, tr., couper, trancher : Plin. 29, 69 ; 30, 76 ; Gell. 20, 1, 52 ; Suet. Calig. 27.

>>> les mss donnent aussi dissico.

dissectĭo, v. desectio.

dissecto, āre, fréq. de disseco : Itala Act. 7, 54.

dissectus, a, um, part. de disseco.

dissēmĭnātĭo, ōnis, f. (dissemino), action de répandre, de disséminer : Tert. Fug. 6 ; Apul. M. 11, 30.

dissēmĭnātŏr, ōris, m., propagateur : Ambr. Psalm. 36, 49.

dissēmĭnātus, a, um, part. de dissemino.

dissēmĭno, āvi, ātum, āre, tr., disséminer, propager, répandre : Cic. Cat. 4, 6 ; Planc. 56 ;... spargere ac disseminare in orbis terræ memoriam sempiternam Cic. Arch. 30, répandre et propager [ses actions] pour l’éternité dans la mémoire de l’univers.

dissensĭo, ōnis, f. (dissentio), dissentiment, divergence de sentiments, d’opinions : inter homines de aliqua re Cic. de Or. 1, 238, divergence d’opinions entre les hommes sur qqch ; numquam fuit populo cum doctis dissensio Cic. Br. 188, jamais il n’y a eu divergence d’opinions entre le peuple et les connaisseurs, cf. Tusc. 5, 22 ‖ [avec gén. obj.] hujus ordinis Cic. Cat. 4, 15, désaccord avec le sénat ‖ dissension, discorde, division : Cic. Læ. 77 ; Agr. 2, 14 ; dissensiones Cic. Cat. 3, 24 ; Cæs. G. 6, 22, 3 ‖ [fig.] opposition : rei cum aliqua re Cic. Off. 3, 56, d’une chose avec une autre.

dissensŏr, ōris, m., celui qui est d’un avis différent : Gloss.

1 dissensus, a, um, v. dissentio >>>.

2 dissensŭs, ūs, m., divergence de sentiments, dissentiment : Virg. En. 11, 455 ; Stat. Th. 10, 558.

dissentānĕus, a, um (dissentio), opposé, différent [avec dat.] : Cic. Part. 7.

dissentĭo, sensi, sensum, īre, int., être d’un avis différent, ne pas s’entendre : ab aliquo Cic. de Or. 1, 5 ; cum aliquo Cic. Sull. 61, ne pas être d’accord avec qqn ; inter se dissentiunt Cic. Fin. 2, 19, leurs opinions sont différentes ; alicui rei Hor. O. 3, 5, 14, ne pas admettre qqch ; secum Quint. 3, 11, 18, ou sibi Her. 2, 42, être inconséquent ; a more Cic. Font. 30, s’éloigner d’un usage ‖ non dissentire [avec prop. inf.] Lucr. 4, 766, ne pas protester que ‖ [avec nom de chose comme sujet] s’écarter de, différer de, n’être pas d’accord avec : [avec ab] Cic. Fin. 5, 79 ; Phil. 1, 5 ; Quint. 1, 5, 6 ; 11, 3, 67 ; [avec cum] Her. 1, 19 ; [avec dat.] Sen. Ep. 20, 2.

>>> part. dissensus sens pass. [décad.] : Cens. Nat. 4.

dissentĭor, īri, dép. Cæl. Antip. d. Prisc. 8, 32, c. dissentio.

dissēpărātĭo, ōnis, f., séparation : Cassian. Inc. Chr. 3, 7.

dissēpăro, āre, tr., séparer : Non. 282, 19.

dissēpīmentum (dissæp-), i, n., séparation [entre deux choses] : Fest. v. Naucum p. 166 Lindsay.

dissēpĭo (dissæpĭo), psi, ptum, īre, tr., séparer [c. par une clôture] : Cic. Rep. 4, 4 ; Lucr. 1, 998 ‖ renverser, détruire : Stat. Th. 10, 880.

disseptĭo (dissæp-), ōnis, f., c. disseptum : Vitr. 2, 8, 20.

disseptum (dissæp-), i, n. (disseptus), séparation, clôture, ce qui enclôt : Lucr. 6, 951 ‖ le diaphragme : Macr. Scip. 1, 6.

disseptus (dissæp-), a, um, part. de dissepio.

dissĕrēnascit, āvit, āre (dissereno), imp., le temps devient clair, s’éclaircit : Liv. 39, 46, 4.

dissĕrēnat, ¶ 1 imp., le temps est clair : disserenabit Plin. 18, 356, il fera beau ¶ 2 [décad.] dissĕrēno, āre, tr., éclaircir, rendre serein : Aug. Conf. 13, 15 ; Cassiod. Var. 6, 6, 1.

1 dissĕro, sēvi, sĭtum, ĕre, tr., semer en différents endroits, placer çà et là : Varr. L. 6, 64 ; Cæs. G. 7, 73, 9 ; Col. 11, 3, 26 ‖ disséminer : Lucr. 3, 143.

>>> pf. disserui Poet. d. Macr. 3, 18, 12.

2 dissĕro, sĕrŭi, sertum, ĕre, tr., enchaîner à la file des idées, des raisonnements ; exposer avec enchaînement : a) [avec acc. des pron. n.] : quæ Socrates de immor-

  1. Sic, avec /e/ bref final. La règle me semble pourtant bien être le /e/ long final pour les adverbes dérivés d'adjectifs de la première classe.
  2. Coquille ? le /i/ long en première syllabe n’est pas indiqué ailleurs, et jamais le Gaffiot n'indique, à ma connaissance, la longueur d'une voyelle alors que la syllabe est longue.