Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/540

Cette page n’a pas encore été corrigée


dïoptra, œ, t. (8(oirrpa), instrument d’optique servant à prendre les hauteurs ou les distances : Vrrn. 8,5 II ou à mesurer l’ombre : Plin: 2, 176.

Dïôpus, i, m., nom d’homme : Plin 35, 152.

Dïôrês, as, m., nom de guerrier : Virg. En. 5, 297.

Dïôryctôs, i, m., lieu d’Acar-nanie : Plin. 4, 5.

dïôryx, ygis, f. (SitipuÇ), canal d’adduction : Mel. 3, 5, 7.

Dïos bàlânus (-ôs), i, m. (Aie; fictt.ovo;), marron : Plin. 15, 93. _ #

Dïoscôri, c. Dioscuri.

Dïoscôrïa, m, f., c. Dioscurias.

Dïoscôrïdês,is, m.(Aio<r/opiST]ç), Dioscoride [nom de plusieurs Grecs célèbres] : Suet. Aug. 50.

Dïoscôrîdù insula, f. (Aiouxo-pîêou vîjffoç), île de Dioscoride [ainsi nommée d’un célèbre médecin du temps de César] : Plin. 6, 153.

Dïoscôrôn insula, f. (Akxtxo-pu>v vîjffoç), île voisine de l’Italie méridionale : Plin. 3, 96.

Dïoscôrus, i, m., nom d’un évêque d’Alexandrie : Isid.

Dïoscûri, ôrum et Dïoscûrîdaa, ârum ou Dïoscûrîdes, um, m., les Dioscures [nom do Castor et de Pollux] : CHAnis. 6S, 7.

Dïoscûrïàs, àdis, f., port do la Colchide_ : Plin. fi, 15.

Dïôshïërïtae, ârum, m., habitants de Dios-Hiéron [ville de l’Asio-Mineure] : Plin. 5, 120.

Dïospêgê, es, f., ville de Mésopotamie : Plin. 6, 118.

dïospneuma, âtis, n. (Aiôç, ■KveJfia), sorte de romarin [plante] : Apul. Herb. 80.

DïospôJis, is, f., ancien nom de Laodicée [ville de Phrygie] : Plin. 5, 29 11 -lîtânus, a, um, de Diospolis [en Egypte] : Hier. Ep. 791| -lîtës, œ, m. fnomos), le nome Diospolite : Plin. 5, 49.

dïospyrôn, t, n. (Sioo-irupov), lithospermum, grémil, herbe aux perles : Plin. 27, 98.

dïôta, œ, f. (Biti-n)), vase à deux anses : Hor. 0. 1, 9, 8.

Dïôtûnus, t, m., nom d’homme : Plin. 1, 28.

Dïotrëphês, is, m., nom d’homme : Bibl.

Dïôvis, v. Dijôvis.

diox, m., sorte de poisson : P. Fest. 75, 3.

Dïôxippë, es, t. (Aito^iiro)), fiUe du Soleil : Hyg. F. 12, 15 Q une des chiennes d’Actéon : Hyg. F. 181.

Dîôxippus, i, m., c. Dexippiu Gell. 17, 11, 16 H athlète de la suite d’Alexandre : Curt. 9, 7, 16.

Dïphïlïus, a, um, de Diphile : Mar.-Vict. 2, 2, 3.

Dïphïlus, i, m. (Aîç&oç), Diphile [poète comique d’Athènes] : Ter. Ad. 6 11 autres du même nom : Cic. Q. 3. 1, 1; de Or 1, 136.

dïphryges, &, n. (Siippuyés), matte de cuivre cuite deux fois, tutie, spode : Plin. 34,135; Cels. 5, 7, 22.

diphthongo, are, tr., écrire ou prononcer avec une diphtongue : Apul. Dijth. 3.

1 dipathongôs, on ou diph-thongus, a, um, formant diphtongue : Capel. 3, 275.

2 diphthongôs (-us), i, t. (Si’ipOofyoc), diphtongue [gram.] : Prisc. 1, 50 ; Serv. En. 3, 226.

dïphyës, is, f. (819^ s), 1[ 1 pierre précieuse inconnue: Plin. 37, 157 11 2 plante inconnue : Apul. Herb. 47.

dïphyës pes (Siçvijç, de nature double), Diom. 481, 25, double pied d un vers.

diplangium, ïi. n. (8nr).oûv, àyY^ov), vase double : Th. Prisc. 1, 19. _

diplâsïus, a, um (faiùsimoc), double : Capel. 9, 934 ¶ [subs1] diplasium ou diplasion, ïi, n., rapport do 1 à 2, de la moitié au tout: Capel.2, 107;FuLG.Myih. 3,9. _

diplë, es, f. (SiirV/j). diplo, sorte de signe critique [>li qui apposé dans la marge d’un livre servait à indiquer qqch d’important : Isid. 1, 20, 19.

diplinthïus, a, um (SraXîvOioç), qui a deux rangs de briques dans son épaisseur : Vitr. 2, 8, 17.

diplôis, Mis, f. (SmViç), vêtement double ou doublé, manteau, surtout : NOv. Com. 72; S. Sev. Hist. sacr. 1, 35 ¶ manteau de cheminée : Apic. 4,134.

diplôma, âtis, n. (8[iA<u(ia), [en gén.] pièce officielle authen-thique : Macr. S. 1, 23, 14: a) lettres de grâce : Cic. Fam. 6,12, 3; b) sauf-conduit: Cic. Att. 10, 17, 4; c) permis officiel d’user des services de poste impériaux : Plin. Ep. 10, 120; d) diplôme, brevet : Suet. Aug. 50 ; Calig. 38.

5»—>- gén. pi. um et ôrum d’après Char. 42,33; dat. ibus Tac. H. 2, 65.

diplômârîum, ïi, n., c. diploma : CIL 14, 4120.

diplômârïus, ïi, m., celui qui voyage avec permis officiel : Inscr. Orel. 2917.

dïpôdïa, œ, f. (BiicoSia), dipo-die [métrique] : DlOM. 502, 18.

Dipœnus, i, m., sculpteur Cretois : Plin. 36, 9.

Dipôlis, is, f., ville de Syrie : Plin. 5, 79.

dipond- v. dupond-.

dipsâcôs, i, f. (8(’1hxxoç), chardon a carder : Plin. ’27, 71.

1 dipsâs, àdis, f. (Sujjciç), dip-sade [vipère dont la blessure cause une soif ardentel : Luc. 9, 610.

2 Dipsâs, àdis, f., nom do femme : Ov. Am. 1, 8, 2.

3 Dipsâs, antis, m., fleuve de Cilicie : Luc. 8, 255.

dipsychïa, œ, f. (îujiuxûx), hésitation, irrésolution : Herm. 2, 10. 2.

dipsychus, a, um (Sîi|)ux°;). hésitant, irrésolu : Herm. 2, 10, 9,

diptërôs, a, um (SiVrcpoç), diptère [qui a deux rangs de colonnes] : Vitr. 3, 1, 10.

diptôtôs, on. adj. (Sfxronoç), diptotos forma Consent. 351, 21, forme qui n’a que deux cas II subst. n. pi. diptota Prisc. 5, 72, noms qui n’ont que doux ca9c

diptycha, ôrum, n. pi. (Strm>xa), tablettes doubles qui se pliaient : Schol. Juv. 9, 36 II diptyques [tablettes où les consuls, les questeurs, etc., sous l’empire, faisaient mettre leur nom et leur portrait, pour donner à leurs amis et au peuple, le jour de leur entrée en charge] : Symm. Ep. 2, 80; Cod. Th. 15, 9, 8-

Diptychon, i, n„ titre d’un poème de Prudence [fait de deux parties d’égale étendue, comprenant chacune 24 quatrains : l’ancien et le nouveau Testament],

diptychus, a, um (àiin-jyoç), en diptyque [plié en doux]’ Fort, 10. 7, 36.

Dïpyluin. (-on), i, n. (Aûu>).ov), porte Dipylc [à Athènes] : Cic. Fin. 5, 1 ; LlV. 31, 24, 8.

dïpyrôs, on (81’irupoç), deux fols brûlé : Mart. 4, 47, 2.

dira, pi. n„ v. diras.

dîrâdïo, are, tr. (dis, radio), disposor en forme de rayons : Col. 5, 6.

dîrâdo, ère (dis, rado), tr., excorier : Cass. Var. Il, 40, 7.

1 Dîrœ, ârum, f. (dirus), les Furies [déesses] : VlHC. En. 12, 845.

2 dîrœ, ârum (dirus), f., 1T 1 mauvais présages : Cic. Div. 1, 29. 1T 2 exécrations, imprécations : diras imprecari Tac. An. 6, 24, charger qqn d’imprécations.

dirâpïo ou disrâpïo, ërc, tr, entraîner : Apul. Socr. 21.

dïrâro, v. disraro.

Dirca, œ, f., {{sc|Pl}. Ps. 1S9, et Dïrcê, es, f. (Aipxi), Dircé [femme de Lycus, roi de Thebcs, fut changée en fontaino] : Prop. 3, 15, 13 H la fontaine Dircé : Plin. 4, 25 H -casus, a, um, de la fontaine Dircé, de Dircé : Virg. B. 2, 24 ;[= Pindare]Hon.0. 4,2, 25 ; [=_Polynice] STAT. Th 2,142.

Dircëtis, ïdis, f., nom d’une nymphe : Stat. Th. 7, 298

dircfôn, ïi, n., sorte de morelle: Apul. Herb. 23.

dire, cruellement • Sen. Thyest. 315.

Direa, se, f., ville située sur le NU: Plin. 6, 178.

dîrectârïus, ïi, m., voleur qui s’introduit dans les maisons : Ulp. Dig. 47, 11, 7

directe (directus), dans l’ordre direct, naturel : Cic. Part. 24 II directius ou derectius Cic. Ae. 2, 66 ; v. derecte et dirigo g® >

dîrectïângùilus, a, um, à angle droit : Capel. 3, 712.

dïrectïlïnëus, a, um (directus, linea), rectiligne ; Capel. 6, 711.