Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/529

Cette page a été validée par deux contributeurs.


‖ [abst] : de aliqua re ad aliquem Cic. Opt. 10, plaider sur une affaire devant qqn ; pro aliquo, contra aliquem, in aliquem [mais v. in acc.], plaider pour qqn, contre qqn ; apud centumviros, devant les centumvirs ; populo Sen. Contr. 7, præf. 1, devant le peuple ; contra Cic. Br. 198, plaider dans le sens opposé ; b) [abst] parler en orateur : nec idem loqui quod dicere Cic. Or. 113, et le langage courant n’est pas la même chose que la parole oratoire, cf. Br. 212 ; etc. ; [opp. à disputare, discuter en dialecticien] Br. 118 ; bene dicere Cic. de Or. 1, 50, bien parler [avec talent, éloquence] ; dicebat melius quam scripsit Cic. Or. 133, il parlait mieux qu’il n’écrivit [ses discours prononcés étaient supérieurs à ses discours rédigés] ; magistri dicendi Cic. Br. 30, maîtres d’éloquence ; c) [style] : quot sunt officia oratoris, tot sunt genera dicendi Cic. Or. 69, autant de devoirs pour l’orateur, autant de genres de style (de Or. 3, 34 ; Br. 113 ; 276 ; etc.) ¶ 4 [en parl. de témoins] dire, déposer, déclarer : Cic. Arch. 8 ; Verr. 4, 114 ; etc. ¶ 5 appeler, donner un nom, une désignation : (ira) quam bene Ennius initium dixit insaniæ Cic. Tusc. 4, 52, (la colère) dont Ennius a dit justement qu’elle était le début de la folie ; aliquem perfectum oratorem Cic. Br. 35, dire de qqn qu’il est un orateur parfait ; qui erant cum Aristotele, Peripatetici dicti sunt Cic. Ac. 1, 17, ceux qui suivaient Aristote furent appelés Péripatéticiens ; Chaoniam Trojano a Chaone dixit Virg. En. 3, 335, il donna le nom de Chaonie en souvenir du Troyen Chaon ¶ 6 dire, célébrer, chanter, raconter : aliquem Hor. O. 1, 21, 1, chanter qqn, cf. O. 1, 12, 25 ; 4, 2, 19 ; etc. ; temporibus Augusti attendis non defuere decora ingenia Tac. An. 1, 1, pour raconter l’époque d’Auguste il ne manqua pas de beaux génies ¶ 7 nommer, désigner en prononçant le nom : consules dicere Liv. 26, 22, 9, etc., nommer les consuls ; prior dictus Liv. 29, 22, 5, nommé le premier, cf. Cic. Pis. 3 ; Att. 9, 15, 2 ; etc. ¶ 8 fixer, établir : dies colloquio dictus est Cæs. G. 1, 42, 3, on fixa le jour de l’entrevue ; doti pecuniam omnem suam dixerat Cic. Flacc. 86, elle avait fixé pour sa dot toute sa fortune [elle avait apporté en dot toute sa fortune à son mari] ; locum concilio Liv. 25, 16, 14, fixer un endroit pour l’entrevue ; ut erat dictum Cæs. G. 1, 43, 2, comme il avait été convenu ; ut dixerat Cæs. G. 1, 41, 4, comme il l’avait fixé ¶ 9 affirmer [opp. à negare] : Ter. Eun. 251 ; Cic. Fam. 3, 8, 5 ; R. Post. 35 ; [avec prop. inf.] Tusc. 1, 12 ; Sull. 43 ¶ 10 [dans la convers.] : tibi dico, c’est à toi que je parle, que je m’adresse : Pl. Mil. 217, etc., Ter. Eun. 337. >>> forme arch. deic- Pl. Pœn. 474 ; Men. 243 ; Ps. 1323 ; CIL ; deixi CIL 1, 1007 ; deixsistis CIL 1, 201, 5 ; etc. ‖ subj. arch. dixis Pl. As. 839 ; Aul. 744 ; Cap. 149 ‖ impér. dice Pl. Cap. 359, etc. ‖ fut. dicem = dicam Cat. d. Quint. 1, 7, 23 ; dicebo Nov. Com. 8 ‖ formes sync. : dixti = dixisti Pl. As. 823 ; etc. ; Cic. Fin. 2, 10 ; Nat. 3, 23 ; dixe = dixisse Pl. Amp. fr. 11 ; Pœn. 961 ; Varr. Men. 284 ‖ inf. pass. dicier Pl. Bac. 396 ; Cist. 83 ; etc. ; Vatin. Fam. 5, 9, 1.

dĭcrŏtum, i, n. Cic. Att. 5, 11, 4 et dĭcrŏta, æ, f., B. Alex. 47, 2 (δίκροτος), navire à deux rangs de rames.

Dicta, æ, f., et Dictē, ēs, f., Dicté [montagne de Crète] : Plin. 24, 164-æus, a, um, du mont Dicté, de Crète : Virg. En. 3, 171.

dictābŏlārĭum, ĭi, n., mot piquant, brocard, sarcasme : Laber. d. Front. de Or. 1.

Dictæa, æ, f., nom d’une île déserte : Plin. 4, 74.

dictāmĕn, inis, n., action de dicter : CIL 8, 5530.

dictamnus, i, f., Cic. Nat. 2, 126, et dictamnum, i, n., Virg. En. 12, 412 (δίκταμνον), dictame [plante].

dictāta, ōrum, n. (dicto), texte dicté [d’un maître à des écoliers], leçons : Cic. Tusc. 2, 26, v. dicto ‖ règles, instructions : Suet. Cæs. 26 ; Juv. 5, 122.

dictātĭo, ōnis, f. (dicto), action de dicter, dictée : Paul. Dig. 29, 1, 4 ‖ commentaire, écrit : Hier. Ezech. 8 pr. ; Cass. Var. 11 pr.

dictātĭuncŭla, æ, f., dim. de dictatio, petite dictée, petit écrit : Hier. Vigil. 3.

dictātŏr, ōris, m. (dicto), ¶ 1 dictateur [magistrature extraordinaire] : Cic. Rep. 1, 63 ‖ le premier magistrat de certaines villes d’Italie : Cic. Mil. 27 ; Liv. 1, 23 ; 3, 18 ‖ général en chef : Cat. d. Gell. 10, 24, 7 ¶ 2 celui qui dicte : Salv. Ep. 9.

dictātōrĭus, a, um, de dictateur : Cic. Clu. 123 ; dictatorius juvenis Liv. 7, 4, le fils du dictateur ‖ subst. m., celui qui a été dictateur : Gloss.

dictātrix, īcis, f. (dictator), souveraine absolue [fig.] : Pl. Pers. 770

dictātūra, æ, f. (dictator), ¶ 1 dictature, dignité du dictateur : Cic. Off. 3, 112 ; Liv. 6, 39 ¶ 2 action de dicter aux écoliers [jeu de mots] : Suet. Cæs. 77.

dictātŭrĭo, īre (dicto), tr., avoir envie de dire : Prisc. 429, 14.

1 dictātus, a, um, part. de dicto.

2 dictātŭs, ūs, m., dictée : S. Greg. Ep. 5, 53.

Dīctē, f., v. Dicta.

dictērĭum, ĭi, n. (dictum), bon mot, brocard, sarcasme : Pompon. et Nov. d. Macr. Sat. 2,1, 14 ; Varr. Men. 352 ; Mart. 6, 44, 3.

dictĭcŏs, ŏn (δειτικός), qui sert à montrer, indicateur : C.-AUR Chron. 51, 21.

dictĭo, ōnis, f. (dico 2), ¶ 1 action de dire, d’exprimer, de prononcer : dictio sententiæ Cic. Inv. 2, 12, expression d’une pensée, d’une opinion ; Ter. Phor. 293 ; dictio causæ Cic. Quinct. 35, plaidoirie ; multæ dictio Cic. Rep. 2, 16, fixation d’une amende ¶ 2 emploi de la parole, discours, conversation, propos : ceteræ dictiones Cic. de Or. 1, 22, les autres emplois de la parole ; subitæ dictiones Cic. de Or. 1, 152, les improvisations ; oratoriæ Cic. de Or. 2, 270, les plaidoyers ; arcana semotæ dictionis Tac. D. 2, les secrets d’une conversation confidentielle ¶ 3 mode d’expression : Quint. 9, 1, 17 ; Gell. 7, 9, 13 ¶ 4 prédiction, réponse d’un oracle : Liv. 8, 24, 2.

dictĭōsus, a, um, plaisant, railleur : Varr. L. 6, 61.

dictĭto, āvi, ātum, āre (fréqu. de dicto), tr., aller répétant, avoir toujours à la bouche, dire et redire : Cic. Verr. pr. 4 ; 28 ; Phil. 2, 42 ‖ plaider souvent des causes : Cic. de Or. 2, 56.

dictĭuncŭla, æ, f. (dictio), petit mot : Apul. Diphth. 28.

dicto, āvi, ātum, āre, fréq. de dico, tr., ¶ 1 dire en répétant, dicter : aliquid alicui Cic. Att. 13, 9, 1, dicter qqch à qqn ; ista a vobis quasi dictata redduntur Cic. Nat. 1, 72, tout cela vous le répétez comme après la dictée du maître, comme une leçon, cf. Tusc. 2, 26 ; Fin. 4, 10 ‖ [fig.] rogarem te, ut diceres pro me tu idem, qui illis orationem dictavisses Cic. Fin. 4, 62, je te demanderais de faire toi-même ma réponse, comme tu leur aurais dicté leur discours ‖ dicter à un secrétaire ce qu’on compose, [d’où] composer : versus, carmina Hor. S. 1, 4, 10 ; Ep. 2, 1, 110, faire des vers ¶ 2 dicter, prescrire, ordonner, recommander, conseiller : non unus tibi rivalis dictabitur heres Juv. 6, 218, plus d’un de tes rivaux te sera imposé comme héritier ; ita videtur ratio dictare Quint. 3, 4, 11, la raison semble le vouloir ainsi ¶ 3 dire souvent, couramment : hoc penus et hæc penus veteres dictaverunt Gell. 4, 1, 2, les anciens eurent l’habitude de dire penus au neutre et penus au féminin.

dictoaudĭentĭa, æ, f. (v. audio), obéissance au moindre mot : Ps.-Gypr. Sin. 6.

dictŏr, ōris, m. (dico), celui qui dit : Aug. Doctr. Chr. 4, 10, 25.

dictrix, īcis, f., celle qui dit : Cledon. Gram. p. 1892.

dictum, i, n. (dictus), ¶ 1 parole, mot : Cic. Fin. 2, 47 ; Lucr. 1, 126 ; bona dicta Enn. d. Cic. de Or. 2, 222, bons mots ; dictum adrogans Cic. Sull. 25, parole orgueilleuse ; facete dicta Cic. Off. 1, 104, mots d’esprit ; dicta dare Virg. En. 2, 790 ; Liv. 22, 50, 10, prononcer des paroles ¶ 2 [en part.] a) bon mot, mot d’esprit : Cic. de Or. 2, 222 ; 244 ; in aliquem dicta dicere, v. materia § 4 ; b) sentence, précep-