Page:Froger - À genoux, 1878.djvu/224

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Ces bruits qu’aujourd’hui l’air furieux nous apporte,
Moi le rêveur tranquille et vous la vierge forte,
Nous nous regarderons avec des yeux de feu.
Et vous serez Déesse, et moi je serai Dieu.