Page:Froger - À genoux, 1878.djvu/110

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


VIII

LA PRIÈRE DES DAMNÉS


 
Du fond de la demeure amère
Où nous tient Méphistophélès
Nous crions vers toi, bonne Mère.
Ad te clamamus exsules.

Nous avons chanté sur la terre,
Pareils à des Dieux triomphants,
Et maintenant dans l’ombre austère
Nous pleurons comme des enfants.