Page:Frédérix - Trente ans de critique, t1, 1900.djvu/179

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Émile Verhaeren
LES FLAMANDES

Georges Eekhoud
KEES DOORIK

Théodore Hannon
AU PAYS DE MANNEKEN-PISS






11 juin 1883.


Les Flamandes de M. Émile Verhaeren, Kees Doorik de M. Georges Eekhoud, Au pays de Manneken-Piss de M. Théodore Hannon sont de vraies œuvres littéraires par le souci du style, la recherche, la curiosité de l’exécution. On a signalé justement ces morceaux d’étude, où l’exubérance qui est voulue est surtout naïve, où le parti pris de n’être pas banal est respectable, même quand il est malhabile.

Après quelques-uns de nos confrères, qui ont loué ingénieusement MM. Verhaeren, Eekhoud et Hannon, nous