Page:Fosseyeux - Les Écoles de charité à Paris, 1912.pdf/10

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

touchant les écoles de charité ; présenté à Mgr l’archevêque de Paris (le même dans Recueil Thoisy 42, fol. 250, et imprimé, in-fol., Fm. 12689, 1681). — Fol. 229 : Réponse des curés de Paris au second factum de messire Claude Joly … touchant les écoles de charité; présentée à Mgr l’archevêque de Paris. Arrêts de la Cour du Parlement pour les écoles en faveur des curés, 28 mai 1647-25 septembre 1681 (le même dans Recueil Thoisy 42, fol. 290, et imprimé, in-fol., Fm. 12691). — Fol. 173 : Éclaircissement à Mgr l’archevêque de Paris pour messieurs les doyen et chapitre et le sieur Joly … sur un factum en apostilles intitulé : « Réponse des curés de Paris au second factum de messire Claude Joly … touchant les écoles de charité (le même dans Recueil Thoisy 42, fol. 310, et imprimé, in-4°, Fm. 23811).

Ms. Clair. 566, fol. 110 : Réponse des curés de Paris au troisième factum de messire Cl. Joly intitulé « Eclaircissement… », présentée à Mgr l’archevêque de Paris (le même dans Recueil Thoisy 42, fol. 346, et imprimée, in-fol., Fm. 12690) ; fol. 131, même document qu’au manuscrit franç. 15508, fol. 209).

Voir aussi : Extrait de la sentence arbitrale du 20 septembre 1684 entre le chantre et les curés (in-4°, Fm. 34788). — Traité historique des écoles (Paris, Thiboust, 1689) (Thoisy 320, fol. 164). — Factum pour les curés de Paris contre Claude Joly touchant les écoles de charité (in-fol., Fm. 12689).

Ms. fr. 8130. Recueil de pièces sur la mendicité, fait par ordre de Turgot. A noter un Mémoire en faveur des orphelins élevés dans les hôpitaux de Paris.

Ms. fr. 2356, fol. 28 : Mémoire adressé au roi par l’abbé Chenevières sur la nécessité d’établir dans chaque diocèse un séminaire de maîtres et maîtresses d’écoles.

Ms. fr. 11759. Conduite des écoles chrétiennes divisée en trois parties (XVIIIe siècle).

Collect. Joly de Fleury, nos 1586, 1587 et 1588. Pièces concernant les fondations charitables dans les paroisses. A signaler particulièrement : pour Saint-Germain-l’Auxerrois (1586), l’arrêt du Parlement du 10 février 1758 homologuant le legs universel du curé Raunay et servant de règlement pour l’administration des biens et revenus des pauvres ; pour Saint-Jean-en-Grève (1587, fol. 27), le règlement manuscrit de la Compagnie de charité sous l’invocation de saint François de Sales et le mémoire imprimé touchant l’établissement des écoles de charité ; pour Saint-Laurent (1587, fol. 63), le règlement manuscrit de l’assemblée de charité pour le soulage-