Page:Flaubert - Notes de voyages, II.djvu/249

Cette page n’a pas encore été corrigée


que je n’ai presque pas vu le tableau de Flagellation de Jules Romain, dans la sacristie ; il ne m’a pas frappé, et je suis ressorti. Qui est-ce qui a étudié le byzantin ?

SAINTE-MARIE-MAJEURE

Mosaïque de l’abside. — Jésus et la Vierge sur un beau et large triclinium ; il lui pose la couronne sur la tête, c’est un roi et une reine, ils ont chacun un tabouret sous leurs pieds.

De chaque côté, trois hommes, nu-tête et nimbés, s’avancent, chaque groupe précédé d’un petit évêque à genoux.

Jésus et la Vierge, sur leur triclinium, sont dans un grand rond d’or ; sur les flancs de ce rond, chœur d’anges nimbés, aux ailes de couleur, h genoux, et étages les uns sur les autres, en perspective.

De chaque côté de la mosaïque, dans les angles, un grand arbre, candélabre à arabesques régulières au lieu de branches, et sur ces arabesques ou rinceaux sont perchés de grands oiseaux, paons, aigles, poule, un perroquet ( ? ).

Jusqu’à l’endroit de la courbe, l’arbre est orné de trois espèces de bracelets.

CORSINI

MURILLO (La Vierge de). — Elle porte le Bambino sur la cuisse gauche, dont le pied est posé sur une marche ; le genou droit, plus bas par con