Ouvrir le menu principal

Page:Flaubert - Notes de voyages, II.djvu/242

Cette page n’a pas encore été corrigée


roussâtre ; mais quelle différence avec le Parthénon !

Le tympan est bas, l’entablement fort épais et dépassé par le dé du chapiteau, triglyphes avec guttæ ainsi que sur les tablettes du larmier ; il j a dix métopes.

En comptant les 2 colonnes d’angle, 6 colonnes sur les faces, 14 sur les côtés.

De chaque côté du naos, encore très visible à cause du surhaussement du terrain sur lequel il était, il y a un pilier carré, sans chapiteau, et finissant seulement avec une incurvation légère comme quelques piliers d’Egypte. Entre ces deux piliers, deux colonnes de même style que les autres.

Les colonnes intérieures de la cella existent encore, il y en a 7 de chaque côté ; un second ordre est encore debout sur elles, composé de 3 colonnes d’un côté et de 7 de l’autre.

Le bourrelet du chapiteau a en dessous trois raies circulaires ; au-dessous de ces trois raies, quatre pouces plus bas environ, juste au haut du fût de la colonne, il y en a trois autres, mais brisées et faites dans le sens des cannelures de la colonne, c’est-à-dire arrêtées par l’arête montante de la cannelure. Ensemble lourd, mais puissant et solide.

BASILIQUE

Dimension énorme du dé du chapiteau, qui dépasse de beaucoup l’entablement ; l’amincissement des colonnes par le haut contribue encore à rendre cet effet plus