Page:Flaubert - Notes de voyages, II.djvu/123

Cette page n’a pas encore été corrigée


pour être mis sous l’aisselle, était assis dans l’un d’eux.

Sur ses deux faces latérales, le temple a treize colonnes, en comprenant les deux colonnes d’angle ; et sur ses deux façades extrêmes, six, en comprenant les deux colonnes d’angle.

Le larmier est très avancé, les tablettes du larmier sont ornées de guttœ.

Chaque métope est séparée de sa voisine par une sorte de gril composé de trois fûts en relief.

Le joint des pierres de l’entablement tombe juste sur le milieu du tailloir du chapiteau.

Sur la façade orientale et aux angles latéraux y attenant, encore quelques sculptures des métopes (quatre de chaque côté) ; ailleurs, les sculptures des métopes ont été complètement enlevées ou n’ont jamais été faites.

Aux deux extrémités du naos, la frise représente des combats de Centaures (plus distincts à la partie occidentale au-dessus de l’opisthodome), qui combattent avec de grosses pierres.

Sous le portique, plafond ; — les poutres en marbre ont, dans l’espace qui les sépare entre elles, des caissons ou carrés, alternativement creux et pleins.

Sur les ptéromes, les poutres seules subsistent.

JUPITER OLYMPIEN

Au nord de l’Acropole.

De la petite colonne en face, ou plutôt à droite en regard de l’Hymette, et qui domine l’Ilyssus, on voit que les arcades, qui semblent continuer