Ouvrir le menu principal

Page:Flaubert - L’Éducation sentimentale éd. Conard.djvu/687

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Page 149, ligne 29, seul répondit…

Page 150, ligne 24, chapeau ; mais un…

Page 153, ligne 13, Mais le garçon pour se venger de son maître sans doute se…

Page 156, ligne 18, lacet de sa brassière…

Page 159, ligne 19, bord des yeux…

Page 163, ligne 16, amuse-toi ! Arnoux refusa de monter dans la voiture, trop petite pour ses projets, il héla un fiacre…

Page 165, ligne 7, Mais les danses…

Page 165, ligne 24, répondre. Mais un archet…

Page 165, ligne 31, mur, observa

Page 169, ligne 33, les deux ailes…

Page 174, ligne 8, fasciner mieux les…

Page 175, ligne 14, Elle l’écoutait…

Page 176, ligne 17, des frissonnements d’éventails…

Page 177, ligne 1, étendit le bras…

Page 177, ligne 12, bisque. Alors, toutes à la fois, avec un froufrou…

Page 177, ligne 28, Mais une…

Page 179, ligne 31, Mais Rosanette, ayant…

Page 180, ligne 20, Mais les petits…

Page 181, ligne 8, jaunes des bougies vacillaient…

Page 181, ligne 24, Cependant la Sphinx…

Page 182, ligne 24, venus. Mais le…

Page 182, ligne 28, Cependant il se mordait…

Page 184, ligne 12, Il s’acheta ensuite tous les poètes…

Page 184, ligne 17, Mais d’après les notes…

Page 184, ligne 21, mille ; or comme…

Page 184, ligne 22, vendre ou d’en hypothéquer une…

Page 185, ligne 19, appendus contre les murs…

Page 185, ligne 23, diplomatique. On se sentait là très loin de la foule, et plus séparé d’elle que dans une forteresse. Frédéric…

Page 186, ligne 26, orpheline trop jeune encore pour la mener dans le monde. On exalta…

Page 187, ligne 8, l’ennuyer. Mais les visites…

Page 187, ligne 20, besoin, sans doute, d’un…

Page 189, ligne 3, Et l’homme…

Page 189, ligne 5, Mme de Liébard, toutes étant…

Page 189, ligne 11, parut. Tout de suite elle la…