Page:Feron - Le manchot de Frontenac, 1926.djvu/58

Cette page a été validée par deux contributeurs.
56
LE MANCHOT DE FRONTENAC

qu’il jeta par terre avec rage. Il lança dans un coin son chapeau. Ses dents grincèrent, son regard toujours injecté de sang fit une rapide inspection du logis. Dans un angle il aperçut son grabat. Il y marcha pesamment, titubant, puis il s’y écrasa de tout son long. Maître Turcot, la seconde d’après, n’eut été sa respiration rauque, aurait semblé mort.

· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · ·

Des grondements de canons et des crépitements de feu de mousqueterie réveillèrent Maître Turcot brusquement. Il se dressa tout effaré, s’assit sur le bord de son grabat et, tremblant, frissonnant, il se mit à écouter. Il crut entendre des bruits de bataille, mais des bruits qui venaient de la campagne du côté de Beauport ou de la Canardière, lui sembla-t-il. Il écouta encore. Est-ce que les Anglais étaient revenus ? Oui, c’étaient bien des airs de batailles qu’il entendait, il en reconnaissait les bruits et les rumeurs. Sur la Place de la Cathédrale il entendait passer à toute vitesse de la troupe de cavalerie, le cahotement de roues de canon, la course de troupes à pied, et des appels de clairons retentissaient, des cris, des clameurs, et tout ce train-train paraissait dévaler vers la rivière Saint-Charles. Plus de doute, on se battait par là !…

Mais les Anglais n’attaquaient-ils pas la ville ?

Car, tout à coup, les cloches de la cathédrale se mirent à sonner le tocsin. Puis, peu après, la cloche du Palais de l’Intendance. Puis, plus loin, la cloche de la Chapelle de l’Enfant-Jésus, qu’on allait quelques jours après appeler Notre-Dame de la Victoire lorsque la flotte anglaise serait partie, puis, encore, la cloche du Séminaire… Ah ! c’est que Maître Turcot les connaissait toutes par leur son ces cloches qui sonnaient. Puis encore celle des Jésuites, celle des Ursulines, celle des Récollets… Oui, toute la capitale fut couverte en quelques minutes du bruit sonore de l’airain, si bien, que sous ce bruit s’étouffèrent toutes les rumeurs de bataille…

Maître Turcot se leva, la tête lourde, hagard, vacillant. Ses mains tremblantes de fièvre saisirent des fagots qu’elles disposèrent en pyramide dans l’âtre froid comme glace. Après bien des difficultés le suisse réussit à allumer ces fagots et à les faire flamber. Ses mains tremblaient tellement qu’elles étaient malhabiles à faire quoi que ce fût. Son regard abruti avisa la cruche sur la table. Il la soupesa… elle était vide. Il leva le panneau de la trappe et descendit dans sa cave pour en revenir, avec une autre cruche. Trois fois de suite Maître Turcot vida un plein gobelet d’eau-de-vie. La liqueur parut lui faire du bien : ses mains tremblèrent moins, ses jambes se raffermirent, ses membres frissonnants s’apaisèrent peu à peu et son visage glabre, étiré commença à se teinter de rougeurs. Bref, son sang refroidi se réchauffait, toute la vie en lui se ranimait rapidement, et le suisse sourit.

Dans la cheminée le feu se mettait à pétiller joyeusement, une bonne chaleur se répandait dans le logis. Maître Turcot approcha un siège, s’assit et tendit ses jambes et ses pieds vers les chenêts… Ah ! quel bien-être il ressentait maintenant. Et, toujours souriant, il se mit à penser.

Mais comment Maître Turcot pouvait-il sourire ? Avait-il donc oublié les événements de la veille ? Oui, il avait oublié… Mais bientôt le souvenir sortit des brumes qui emplissaient en l’assombrissant le cerveau du suisse. Alors le sourire tomba, se brisa pour s’éparpiller en vapeur incolore, et sur les lèvres épaisses du colosse il ne resta plus qu’un rictus, mais quel rictus ! Et ses yeux sereins de l’instant d’avant s’emplirent de nuages et de nuages qui furent sillonnés d’éclairs ! Un frémissement le secoua des pieds à la tête. Ses doigts serrèrent avec force les bras du fauteuil. Sa respiration tranquille se fit souffle rude, vent… Une tempête éclata sous son crâne, son esprit vacilla, et comme si sous son fauteuil une mine eût éclaté, il bondit, se dressa et hurla cette imprécation :

— Enfer et ciel !… un hoquet coupa sa gorge.

Cette gorge, il la saisit à deux mains, sa face esquissa une horrible grimace de douleur ou de haine, et sa voix devenue caverneuse râla ces mots :

— Cassoulet !… Ah ! gnome, gringalet, satan, démon, maudit farfadet, je n’ai pas dit mon dernier mot !

Il saisit son feutre et l’enfonça avec force sur sa tête, jeta son manteau sur ses épaules et sortit. En trois enjambées il gagna le logis de sa fille et s’arrêta, tout surpris, sur le seuil d’où il considéra un instant cet intérieur bouleversé, saccagé, vide et froid. Il referma la porte et rentra chez lui. Il se laissa choir sur son siège devant la cheminée, et, chose étonnante, il se mit à pleurer tan-