Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


C’est donc bien faux d’abord ; ensuite cela ouvre la porte. Si l’égalité est naturelle, il va se trouver bien des gens pour vouloir qu’elle soit réelle, qui diront qu’il est injuste que les uns aient plus que les autres, qui diront que c’est la société qui fait des riches et des pauvres, qui diront que la Déclaration des Droits l’a reconnu en affirmant que les hommes sont égaux par la nature, ce qui est assurer qu’ils ne sont inégaux que par la société, et qui concluront que le collectivisme est contenu implicitement dans l’article III de la Déclaration des Droits de l’homme.

La Déclaration de 1793 dit : « La loi est la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. » — C’est la répétition de l’article VI de la Déclaration de 1789.

La Déclaration de 1793 dit : « Tous les citoyens sont également admissibles aux emplois publics. Les peuples libres ne connaissent d’autres motifs de préférence dans leurs élections que les vertus et les talents. » — C’est la répétition de l’article VI de la Déclaration de 1793 avec les mots « dans leurs élections » ajoutés, parce qu’il était dans l’esprit de 1793 que tout emploi public fût donné à l’élection. C’est tout.

Les deux Déclarations reconnaissent l’égalité comme un droit de l’homme, mais la seconde formellement et avec solennité, la première indirectement en quelque sorte et avec réserves ou hésita-