Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


doit être faite pour tous et pour tous la même.

Et enfin la Déclaration de 1789 dit, même article : « Tous les citoyens sont également admissibles à toutes les dignités, places et emplois publics, selon leur capacité et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents. » — C’est l’égalité d’admissibilité aux emplois publics déjà, visée à l’article I, spécifiée et définie ici.

C’est tout : égalité de droits politiques ou plutôt non-exclusion des droits politiques ; égalité devant la loi protectrice ou réprimante ; égalité d’admissibilité aux emplois publics. C’est tout.

Quant à la Déclaration de 1793, elle dit : « Les droits de l’homme sont l’égalité, la liberté, la sûreté, la propriété. » — Elle met l’égalité dans la liste des droits et elle la met en tête.

La Déclaration de 1793 dit : « Tous les hommes sont égaux par la nature et devant la loi. » (Article III.) — Elle considère l’égalité comme étant dans la nature même de l’homme. C’est bien faux d’abord, de quelque façon qu’on interprète ; car si cela veut dire que la nature fait les hommes égaux en force et en intelligence, c’est idiot ; et si cela signifie que la nature les fait égaux en droits, ce n’est guère moins vain ; car la nature ne donne à l’homme naissant aucun droit ; c’est la famille qui lui en reconnaît, de sa grâce, et c’est la société, soit pour obéir à un instinct généreux, soit en considération de son propre intérêt, qui admet qu’il en a.