Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


(article XXXIV) : « Il y a oppression contre le corps social, lorsqu’un seul de ses membres est opprimé ; il y a oppression contre chaque membre lorsque le corps social est opprimé. » Le droit des minorités ne peut pas être proclamé plus haut ni plus fort. Le droit des minorités est en toutes lettres dans la Déclaration de 1793. On ne la tire pas à soi, on reste en deçà de ce qu’elle proclame, quand on se contente d’affirmer que les minorités ont droit à être ménagées, ont droit à être respectées, ont droit à ce qu’on tienne compte d’elles, et ont droit à être protégées par le pouvoir central, au lieu d’être écrasées par lui. Rappelez-vous toujours ce mot charmant, écrit en toute bonhomie familière par un bon jacobin, M. Henry Maret : « Moins les minorités seront représentées, moins la marche des affaires sera contrariée. » — M. Henry Maret a le sens exquis du despotisme.