Page:Féval - Le Fils du diable - Tomes 1-2.djvu/394

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tasse de thé ; — elle est plus gaie que cela d’ordinaire, et je la crois souffrante.

— Je suis bien sûr que Denise a du plaisir à me revoir, répliqua l’enseigne d’un air distrait.

La jeune fille lui tendit la main, en essayant de sourire.

— Je connais ces indispositions, reprit madame d’Audemer ; un peu de tisane, et nous n’y penserons plus… Mais que vous arrivez à propos, Julien !… si votre congé eût tardé d’un mois seulement, vous manquiez la belle fête que les Geldberg vont donner à leur château d’Allemagne.

— Quelle fête ? demanda l’enseigne.

— Ne vous l’ai-je point écrit ? dit madame d’Audemer avec vivacité. — Une fête comme on n’en a jamais vu, mon cher enfant ! une fête qui coûtera des sommes incalculables… ceux qui n’y seront pas invités ne s’en consoleront jamais… votre sœur doit y aller. — N’est-ce pas, Denise !

— Oui, ma mère, répondit la jeune fille qui n’avait pas écouté.

— Elle emportera douze robes de bal, reprit la vicomtesse avec un enthousiasme croissant, — quatre costumes de genre et le reste à l’avenant… c’est moi qui ai réglé tout cela ; car, Dieu merci ! je m’occupe d’elle plus que de moi-même et plus qu’elle-même !… Ah ! mon cher enfant, que j’aurais été désespérée, si vous aviez manqué cette fête !… On en parlera pendant dix ans, voyez-vous !

— Et Denise, demanda Julien, est-elle bien contente ?

— Si elle est contente ! s’écria la vicomtesse, — et comment ne le serait-elle pas ?

Elle s’interrompit pour regarder Denise, qui ne répondait point.

— Chère petite, dit-elle avec une nuance de dépit dans la voix, — Julien vous demande si vous êtes contente d’aller au château de Geldberg ?

Denise rappela son sourire morne et distrait.

— Bien contente !… murmura-t-elle.

Julien remarqua peut-être combien le ton de sa sœur contredisait ses paroles, mais il avait, lui aussi, ses préoccupations. D’ailleurs, madame d’Audemer ne lui laissa pas le temps d’aborder ce sujet.

— Les invitations ne sont pas encore faites, poursuivit-elle d’un air d’importance ; — mais la chose a transpiré bien vite, et c’est à qui pourra