Page:Ebel - Les femmes compositeurs de musique, 1910.djvu/50

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
30
LES FEMMES COMPOSITEURS

quablement écrites. Elles consistent en deux concertos pour piano (la mineur et ré mineur). La critique appréciant le concerto en ré mineur, dit : « C’est une œuvre pleine de brio, de fantaisie originale, d’inspiration mélodique d’un ordre élevé unie à une excellente facture. » Le délicieux second motif de la première partie en Allegro moderato et l’Intermezzo qui suit, véritable bijou, suffiraient à la réputation d’un compositeur. Le dessin de l’orchestre est exquis d’un bout à l’autre. Parmi ses autres œuvres importantes, on peut mentionner les suivantes : « Fantaisie » en sol, pour piano et orchestre, exécutée par l’auteur, 11 mai 1892, aux Concerts Philharmoniques, à Londres. Ce fut la première fois qu’une composition pour orchestre, œuvre de femme, fut admise au programme de la société. Ses autres œuvres sont : Un quatuor en , pour piano et instruments à cordes ; 3 Duos pour deux pianos ; une très jolie « Suite » pour violon et piano ; diverses compositions pour flûte et piano et pour piano seul. Parmi ces dernières une « Berceuse, » une « Tarentelle » et « Liebeslied, » de grand mérite ; des morceaux de chant (To blossom, To music, Primrose, Who is Sylvia, etc.).

Brillon de Jouy (Mme). – Célèbre pianiste amateur française du siècle dernier. Dr Burny, dans son journal, relate qu’il eut l’occasion de l’entendre, à Paris, et il fait l’éloge de son talent comme artiste exécutant et comme compositeur pour son instrument.
Brine (Mary D.). – Chansonnière (What is Summer made of ; Titania ; One I love ; Which is the road to Slumberland, etc.).
Brinkmann (Minna). – Compositeur allemand. Née à Osterwieck, 28 septembre 1831. A écrit un grand nombre de morceaux de piano du genre agréable et facile. Son « In die Ferne » a été publié en nom-