Ouvrir le menu principal

Page:Duru et Chivot - La Fille du tambour-major.djvu/79

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LE DUC.

Mais.


LA DUCHESSE, impérieusement.

Je le veux, Ascanio !…


LE DUC, doucement.

C’est différent… permettez-moi seulement de vous faire remarquer que… à cause de ce bal, de cette fête…


GRIOLET, à Monthabor.

Une fête !… C’est moi qui aurais voulu voir ça…


MONTHABOR.

Tu en as envie… attends… (Au duc.) Oui, la fête… Justement, mon très cher… nous en parlions… madame la duchesse disait : Quelques uniformes militaires feront très bien… et alors… elle nous a invités…


LE DUC, stupéfait.

Invités !… Vous !…


ROBERT, à Griolet.

Il va nous faire flanquer à la porte !


GRIOLET, à part.

Il est fou…


MONTHABOR.

N’est-ce pas, madame ?… (Bas.) Pas vrai, Margot ?…


LA DUCHESSE.

Oui… oui… certainement…


ROBERT, stupéfait.

Comment !… elle consent !


LE DUC.

Mais, ma chère amie…


LA DUCHESSE, impérieusement.

Je le veux, Ascanio !…