Ouvrir le menu principal

Page:Duru et Chivot - La Fille du tambour-major.djvu/71

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



MONTHABOR.
C’est bon… J’m’en vas l’interpeller.

S’avançant vers la duchesse.

Pardon, duchess’si j’vous attaque,
Mais, mill’z’yeux ! on veut nous fourrer
Dans une espèce de baraque
Et j’viens…

La duchesse se retourne, il recule en poussant un cri !

Et j’viens… Ah !…

LA DUCHESSE, même jeu.
Et j’viens… Ah !… Ah !…

MONTHABOR.
Et j’viens… Ah !… Ah !… Nom d’un Cosaque !
Margot !…

LA DUCHESSE.
Margot !… Bernard !

Chancelant.

Margot !… Bernard ! Je puis à peine respirer !

Elle s’évanouit dans les bras de Bambini qui la dépose dans un fauteuil, le duc et tous les invités accourent.


TOUS.
La duchesse se trouve mal !
Au fond, ça nous est bien égal !

LE DUC.
Eh quoi !… ma femme évanouie !

BAMBINI, criant.
Un verre d’eau…

MONTHABOR.
Un verre d’eau… De l’eau, malheur !
Quelle amère plaisanterie !

Prenant sa gourde.

Pour ça le rhum est bien meilleur…
Buvez !

Il fait boire la duchesse à même sa gourde.


LA DUCHESSE, se levant d’un bond.
Buvez ! Ah ! pouah !… quelle infamie !