Page:Duru et Chivot - La Fille du tambour-major.djvu/40

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



UNE AUTRE VOIX, en dehors à gauche (basse taille).
Vive le vin,
Vive ce jus divin !…

LE DUC.

C’est la supérieure… elle me parait bien enrhumée…


BAMBINI

Oh ! oui…


LE DUC.

Je ne reconnais pas du tout les airs…

Les deux voix chantent en même temps et très fort.


BAMBINI.

Mais ce sont des voix d’hommes…


LE DUC.

Des hommes ! allons donc…


BAMBINI.

Voyons… voyons… (Il regarde à gauche et pousse un cri en rétrogradant vivement.) Oh !…


LE DUC, même jeu.

Ah !…

Ils se trouvent dos à dos.


BAMBINI, tremblant.

C’est plein de soldats !…


LE DUC.

Des militaires…


TOUS DEUX, se soutenant à peine.

Les Français !…


BAMBINI, claquant des dents.

Mais alors, beau-père…


LE DUC, même jeu.

Quoi ?…