Ouvrir le menu principal

Page:Duru et Chivot, Madame Favart.djvu/95

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



FAVART.
–––––––Et puis au commandement,
–––––––––––Ra ta plan !
–––––––Chacun s’élance gaîment,
–––––––––––Ra ta plan !
–––––––C’est un bruit étourdissant,
–––––––––––Ra ta plan !
–––––––Un coup d’œil éblouissant
–––––––––––Ra ta plan !

TOUS.
–––––––––Tambour et trompette
–––––––––La fête est complète,
––––––––––Rien n’est charmant
––––––––––Comme le camp !
–––––––––––Rantanplan !
–––––––––––Rantanplan !
–––––––Partons, partons sur-le-champ.
–––––––Partez, partez
–––––––––––Rantanplan !
–––––––Partons, partons pour le camp !
–––––––Partez, partez
–––––––––––Rantanplan !

Le rideau baisse.